mercredi 22 juillet 2015

De différences en différences... [différence et handicap]

... La différence, c'est aussi une couleur de peau, une couleur de cheveux, une couleur de chandail, une taille de pieds, un certaine épaisseur, une hauteur peut-être...
 Dans cette approche, la collection Les Papareils signée Fred L. chez Talents Hauts est remarquable. Esther a les pieds sur terre. "Le jour où Esther débarqua à Paris, elle ne savait pas bien où elle mettait les pieds". Une phrase à prendre au pied de la lettre car Esther a de grands pieds - immenses même - et si personne n'y prenait garde dans son petit village d'origine, dans la grande ville, il en est tout autrement. Quand on ne se moque pas d'elle, c'est à elle de s'adapter aux escaliers pas assez larges, au métro serré, à l'ascenseur bondé... Impossible de trouver un job,  avoir deux pieds gauches format péniche c'est  vraiment  pas pratique ,  à moins qu'elle ne trouve chaussure à son pied chez le fameux chausseur en créant à coup de récup', de style et de talon, une nouvelle gamme de chaussures loin d'être bateau ? 
Barnabé ne manque pas d'air. Gonflé comme un ballon de baudruche, Barnabé est derrière les barreaux. Il ne reste plus qu'à remonter le temps pour voir ce qui l'y a conduit. Quatre jours auparavant, il devait réaliser une série de photos de mode dans une île des Caraïbes. C'est là qu'il s'est retrouvé du jour au lendemain gonflé d'air comme un ballon, sans plus d'explication. Et c'est ainsi aussi, alors qu'il était en plein shooting, qu'il s'est fait arrêter par des soldats et qu'il s'est retrouvé en prison. Sans plus d'explication non plus. Le ventre gonflé certes mais pas les idées légères, il décide de se faire la malle. Pas si facile mais il se pourrait bien que les éléments jouent finalement en sa faveur !
Dans cette collection, retrouvez ma chronique de Suzanne est à la hauteur Ici dans le cadre du Prix des Incorruptibles. Ce titre est d'ailleurs présent dans la sélection de l'application numérique Lectures d'été du Prix des Incorruptibles à découvrir Ici



Le voyage de Solo de Miriam Koch. Hymne à la différence dans ce remarquable ouvrage dont le format nous emmène vers un horizon doux et optimiste. Mais Solo, le personnage principal, ne le sait pas. Solo est un mouton. Un mouton pas comme les autres. Il est différent, tout le monde le voit, c'est un mouton à rayures - rouge, blanc, rouge, blanc - comme ce beau ballon qui vole au vent ; comme ce verre en carton. Des choses lui ressemblent, certes, pas ses congénères. Ou inversement. Quelle douloureuse solitude, quel silence angoissant quand personne ne peut répondre aux questions existentielles que se pose Solo. Où fait-il bon être différent ? C'est la quête de Solo qui parcourt un long, long et dépaysant voyage pour aboutir à cet endroit merveilleux où il trouve enfin sa place... un parcours fort, allégé par des illustrations de grande qualité. *** Coup de cœur***
Rouge de Jan de Kinder. "C'est drôle, ça se voit à peine. C'est tellement discret que personne ne l'a remarqué. Sauf moi. Je pointe du doigt les joues d'Arthur. 'Eh, t'es tout rouge...". Un doigt pointé sur une différence discrète, et le mécanisme de la moquerie, les rouages du harcèlement se mettent en marche. Ce qui se faisait discret sur les joue d'Arthur prend dorénavant toute la place : il est rouge comme une tomate et devient la risée de tous les enfants en cours de récré. Paul ricane, Arthur serre les dents... C'est la petite fille qui a mis le feu aux poudres qui narre, elle voit que les choses dégénèrent, Paul commence à utiliser ses mains. Il cogne. "Ce n'est plus drôle maintenant. Je veux que ça s'arrête. Que Paul arrête d'embêter Arthur. Parce qu'il est vraiment gentil, Arthur". C'est elle aussi, entraînant les autres enfants, qui va oser le dénoncer malgré la peur qu'elle a que Paul s'en prenne aussi à elle. Mais l'esprit collectif des enfants sera le plus fort et permettra un dénouement heureux. D'une grande qualité visuelle, les illustrations marquent le parcours bordé de rouge d'un album qui s'inscrit clairement contre la violence - tout en la marquant - et l'humiliation. Nécessaire et forcément vecteur de discussion, voici un album très fort autour d'un thème peu traité en littérature jeunesse.
Les affreux chandails de Lester de K.G. Campbell. Ça commençait pas trop mal, cette histoire de cousine Clara qui débarque dans la famille de Lester après que sa maison se soit fait dévorer par un crocodile. Heureusement, elle n'était pas dedans. Par contre, elle n'avait plus de toit.  Alors les parents de Lester lui ont offert gite et couverts sans condition. Elle est arrivée comme ça, petite, coquette, avec son panier de tricot. Elle passait d'ailleurs tout son temps à tricoter. Et c'est d'ailleurs ainsi que l'ambiance a tourné au vinaigre. Un matin, elle avait tricoté un chandail à Lester. Il avait trouvé ça gentil, jusqu'à ce qu'il le voit... jusqu'à ce que ses parents l'obligent à le porter. Jusqu'à ce qu'il doive aller à l'école avec. Jusqu'à ce que tout le monde se moque de lui. Lui qui prenait habituellement tellement soin de lui... "Plus tard, le chandail de Lester fut découvert, tout rétréci, dans le panier de linge propre". Un étrange accident... Pas grave, cousine Clara qui tricotait plus vite que son ombre ou presque, lui en offrit un nouveau. Retour des moqueries. Celui-ci rendit l'âme dans une tondeuse. Pas grave, clic-clac clic-clac, les aiguilles de cousine Clara ne s'arrêtaient jamais... Et comment Lester allait-il s'en sortir ? Il se peut bien que les goûts et les couleurs très particuliers de cousine Clara plaisent à des gens bien différents, des gens qui ont envie de continuer à l'être ! Esthétique et narration de haute volée dans un album drôle, sensible, très touchant. *** Coup de cœur***
Roger poussin d'Isabelle Bonameau. Roger, c'est l'histoire d'un gros œuf qui a atterri dans le nid de Monsieur et Madame Oiseau, comme ça, par hasard, alors qu'ils étaient partis chercher des brindilles pour le consolider, justement, leur nid. Roger c'est un secret couvé par Madame Oiseau, qui savait parfaitement ne pas avoir pondu l’œuf. Et alors ? Roger, c'est un très très gros oisillon vert qui, quand il sort de sa coquille a faim, faim, très très très faim. "Qu'il est vorace, notre petit!". Roger avait bien un bec (ampli de dents un peu difficiles à nettoyer), mais il n'arrivait pas à gazouiller, ni a voler. D'ailleurs les autres parents qui avaient un peu peur de Roger se sont vite décidés à ne plus laisser jouer leurs petits avec lui. Il avait beau être le poussin chéri de ses parents, cela le rendait profondément triste, Roger, de n'avoir plus personne avec qui jouer. Et puis un jour un orage éclate, Roger tombe à l'eau et tous les oiseaux aussi. Sauf que Roger qui n'avait pas grand chose d'un oiseau s'y sent vite très à l'aise, alors que les oisillons aux plumes gonflées coulent. Si personne ne fait quelque chose, le drame  est assuré  ... Heureusement Roger est là pour eux. Mais ses congénères - une bande de crocodiles affamés - aussi ! Aïe aïe... Acceptation de la différence, tolérance et solidarité, humour et coups de bec sont au rendez-vous d'un album d'une grande qualité tant textuelle que graphique.  
Veux-tu être mon ami ? d'Eric Battut. "Souris verte est triste. Personne à qui parler. Personne à qui faire une bise ! 
- On ne veut pas être ton amie, lui disent les souris grises". C'est pour cela qu'un jour Souris verte se décide à partir, son petit baluchon rouge sur le dos. Elle file à la recherche d'un ami. Une sauterelle verte, peut-être ? "Non, je ne veux pas, dit la sauterelle qui bondit". Une grenouille, un caméléon, peut-être ? Toujours pas. Est-ce que souris verte va se trouver un ami ? Oui bien sûr, un ami de taille, un ami de poids, mais peut-être pas celui auquel elle aurait pu s'attendre, et le jeune lecteur non plus ! Simples et porteurs, textes et illustrations permettent une compréhension adaptée des enjeux autour de la couleur de peau et des a priori. 

*** Les références ***
Esther a les pieds sur terre de Fred L.  - Editions Talents Hauts -  novembre 2012 - 13 € - à partir de 6 ans
Barnabé ne manque pas d'air de Fred L.  - Editions Talents Hauts -  novembre 2012 - 13 € - à partir de 6 ans
Le voyage de Solo de Miriam Koch  - Editions Sarbacane -  2008 - 16,90 € - à partir de 4 ans * coup de cœur *
Rouge de Jan de Kinder  - Editions Didier Jeunesse -  mars 2015 - 13,10 € - à partir de 5 ans 
Les affreux chandails de Lester de JK.G. Campbell  - Editions La Pastèque - collection Pamplemousse -  juin 2014 - 13,10 € - à partir de 6 ans 
Roger poussin d'Isabelle Bonameau - Editions L'école des loisirs - Septembre 2008-  13,50 € - à partir de 5 ans
Veux-tu être mon ami ? d'Eric Battut  - Editions Didier Jeunesse - septembre 2009 - 12,90 € - à partir de 4 ans 


Vous venez de lire le 900e article du blog ! Merci à vous pour votre soutien et votre fidélité !
Retrouvez Maman Baobab aussi sur Facebook, Twitter [@drawoua], Pinterest [ Drawoua Baobab]... 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire