lundi 20 avril 2015

Vacances de printemps !

15 jours de vacances pour ne rien faire, débrancher, lire, visiter, regarder ailleurs ou autre chose qu'un écran d'ordinateur sauf peut-être pour reprendre les textes pas terminés ou à remanier, 15 jours pour faire baisser la cadence, le rythme la pression aussi... Petite pause.

Pour lire mes chroniques tout de même, pour découvrir ou redécouvrir des albums jeunesse, plongez dans les archives du blog. 

Une chronique est quotidiennement remise en avant également sur la page Facebook de Maman Baobab que vous pouvez rejoindre ici.

Bonnes vacances à vous si vous en bénéficiez et à très bientôt !

samedi 18 avril 2015

Pour les petites oreilles [livres CD - partie 2]

Samedi dernier on écoutait des musiques, des chansons et des petits sons (ici), aujourd'hui parfois mises en musique, orchestrées et chantées, d'autres fois pas du tout, dans tous les cas on écoute des histoires, contées ou racontées !

Le Magicien d'Oz  adaptation de Jean-Pierre Kerloc'h - dit par Natalie Dessay et illustré par Olivier Desvaux. A cause d'un cyclone, Dorothée, une jeune orpheline qui vit au Kansas chez son oncle et sa tante, ainsi que Toto, son petit chien, sont accidentellement transportés vers un endroit féerique : le Pays d'Oz. La maison atterrit sur la méchante sorcière de l'Est, la réduisant en miettes. Elle a eu ce qu'elle méritait, selon la Fée du Nord. Elle rendait esclaves les Machkinkins, "elle les forçait à travailler jour et nuit" pour que son royaume soit le plus beau de tous. Dorothée les libère accidentellement du joug de l'affreuse, ils ont le cœur à la fête mais pas pour Dorothée qui veut retourner chez elle. Elle parcourra le pays pour trouver la solution et au fur et à mesure de sa traversée de drôles de compagnons se joignent à elle : un épouvantail sans cervelle, Fer Blanc, une espèce de statue de fer rouillé qui ressemble à un robot et qui aimerait retrouver un cœur, et le lion peureux en quête de courage. il leur faudra affronter une bande de singes infects et la sorcière de l'Ouest...  L'univers sonore est vieillot à souhait, il nous emmène, les yeux fermés, dans les saveurs de notre enfance, crépitements de la bande, cinématographe à l'ancienne, pop-corn, il faut dire que la narration portée par Natalie Dessay est ponctuée des musiques originales du film de Victor Fleming (1939) -  et c'est juste génial ! Le livre,d 'une grande qualité d'édition, à commencer par une couverture féerique , reprend le texte narratif qui est ici illustré par des scènes de grande qualité travaillées à la peinture à l'huile. Dans la collection Un livre, un CD chez Didier Jeunesse, Le magicien d'Oz est un savoureux voyage dans le temps et la féerie. 
Des extraits sur le site de Didier Jeunesse Ici
Les chroniques de Clarabel, de Sous les feuillages, et de Délivrer des livres 


Halb l'autre moitié de Sigrid Baffert, raconté par Elsa Zylberstein, illustré par Barroux mis en musique par Alexis Ciesla. "Ici la musique se fraye toujours un passage à travers les fissures". Ici, c'est Dulpan, un endroit qui n'existe pas. A moins qu'il n'existe. C'est là, dans les Balkans, c'est là dans un immeuble mité par les balles que vivent Tallinn et sans grand-mère Baka qui nous invitent dans ce conte à une immersion dans l’univers sonore yiddish. L'enfant, ce mardi là, va avoir dix ans, c'est l'occasion pour sa grand-mère de lui offrir sa clarinette, haut symbole familial, clé de la transmission, air traditionnel : "au fil du temps, la famille a été tant dispersée par les guerres que son histoire est en petits morceaux, alors tout se transmet en musique, en morceaux de musique". Baka veut surtout transmettre à sa petite-fille une mélodie qui se transmet de mères en filles dans la famille. Mais sa mémoire lui joue des tours et oublie de jouer l'air en entier. Le fil de la narration sera d'en retrouver la moitié manquante en partant sur les traces de l'histoire familiale, retour au village natal. De rencontres en rencontres, de notes en notes, la partition reprend du volume et de l'épaisseur - enfin le chien qui les accompagne surtout grossit grossit et grossit - et la petite-fille peut prendre le pas de ses aïeux. Sensible, tendre, cette histoire qui se lit à plusieurs niveaux, touche au plus profond le cœur de la transmission, de la culture et de la tradition familiales, mais au-delà, de l'histoire et du génocide en toile de fond, est d'une grande poésie. Douce transmission à multiples entrées pour dire, redire et souligner, combien est fragile la mémoire, celle de l'homme comme celle de l'humanité, et que l'on doit toujours se rappeler et transmettre, même l'histoire du pire, pour ne pas re-commettre ; pour parler aussi d'arbres  et de racines, pas uniquement généalogiques. Un très beau livre-CD, des images sonores fortes. Les images visuelles signées Barroux, sont elles aussi d'une grande force, d'une grande poésie. Le site de l'album pour aller plus loin, découvrir, et peut-être aller voir sa représentation Ici.
Les chroniques de La Mare aux Mots et de Clarabel
L'ogre Babborco et autres contes racontés par Muriel Bloch. Illustrés par Andrée Prigent et Régis Lejonc, trois contes sont présentés ici dans un très beau livre CD et narrés avec cadence, style et humour par l'inénarrable -justement - Muriel Bloch ! Un petit tour, il y a bien longtemps, en Sardaigne avec L'Ogre Babborco dévoreurs d'enfants qui, contre un bon repas quotidien, accepte de ne plus croquer de petits. Mais le jour où c'est au tour de Pietrino de livrer les gnocchis, l'enfant qui avait toujours faim ne résiste pas à l'envie de goûter au plat qui ne lui est pas destiné. Pour cacher son méfait, il remplace les gnocchis manquants par des crottes bien rondes et fumantes... de chèvres ! Autant dire que ce n'est pas tout à fait du goût de l'ogre et qui ne pense plus qu'à une seule chose pour se venger : le croquer ! C'est en Russie que nous emmène la seconde histoire, Héléna, Ivan et les oies. Les parents d'Hélèna lui confie la garde de sont petit frère, "un tout petit garçon, Ivan, qui savait à peine marcher". Mais l'enfant sait parfaitement marcher à quatre pattes et file dans la nature, il est emporté par des oies. Il faudra bien de la malice et du courage à sa sœur pour le retrouver et le ramener à la maison. Le troisième conte nous emmène en Louisiane dans une famille composée de deux parents et de trois sœurs. Alors que les parents partent  toute la journée travailler, ils donnent ordre à leurs enfants de ne jamais ouvrir la porte car il y a un alligator qui rôde pas loin, dans une mare aussi boueuse que dangereuse. Il ne rêve que d'une chose, croquer les enfants et fera tout d'ailleurs pour qu'elles lui ouvrent la porte... La suite est à découvrir dans Fillettes et Gros alligator. Un livre-CD d'une grande qualité, encore une fois, chez Didier Jeunesse.  
Des extraits sur le site de Didier Jeunesse Ici 
La chronique de La Mare aux mots

*** Les références ***
 Le Magicien d'Oz adaptation de Jean-Pierre Kerloc'h, raconté par Nathalie Dessay, illustré par Olivier Desvaux  - Editions Didier Jeunesse - Collection Un livre Un CD -  septembre 2014 - 23,80 € - à partir de  4 ans
Halb l'autre moitié de Sigrid Baffert, raconté par Elsa Zylberstein, illustré par Barroux, musique d'Alexis Ciesla - Editions des Braques - avril 2014 - 18,30€.- dès 5 ans
 L'ogre Babborco et autres contes de Muriel Bloch, illustrés par Andrée Prigent et Régis Lejonc  - Editions Didier Jeunesse - Collection Un livre Un CD -  février 2015 - 22,80 € - à partir de  4 ans

vendredi 17 avril 2015

Chevaliers et princesses très particuliers !

... Bons, vaillants ou servants, voici voilà, comment on parle généralement des chevaliers ! Belles, distinguées, prout-prout plutôt que prout, voilà comment on envisage les princesses. Parfois on est comme qui dirait à côté... 
Le chevalier Noir d'Antonin Louchard. Sous-titré une fable énervante, l'album aurait pu être sous-titré la fable d'un énervé. Sauf si on se place du côté d'un parent peut-être. Sauf si on ne veut pas sous-titrer sa fable, une fable hilarante. Ce nouveau rendez-vous proposé par Antonin Louchard est une nouvelle fois une grande réussite. Une sacrée patte, un style aux petits oignons façonnent une aventure qui démarre au quart de tour et qui réserve bien des surprises à notre preux chevalier. Alors qu'il mène une "vie simple et hygiénique" il doit partir "sur-le-champ pour combattre les infidèles", ordre de Sa Majesté. Alors il s'habille, il s'arme, il part ! Mais "alors qu'il chevauche tranquillement dans la plaine", il croise des canards trop bruyants, ça l'énerve, ni une ni deux, il les tue tous. Il est attaqué par des brigands, il se défend et on peut dire qu'il n'est pas content... A peine poursuit-il son chemin qu'à nouveau le voilà dérangé dans sa quête... C'est peu dire que ça l'énerve, ça l'énerve, ça l'énerve, jusqu'à ce que... silence sur la chute, digne du style de l'auteur, drôle à souhait, de bonne foi - celle de Titi - tout autant. A noter une très belle qualité d'édition et une superbe couverture, qui s'inscrit comme une fenêtre sur l'imaginaire débordant de l'enfant : sacré Titi jamais bien loin du Crocolion et toujours aussi... Désarmant ! *** Coup de cœur ***
Une très chouette présentation de l'album sur le site de Thierry Magnier Ici
et... la chronique d' Enfantipages

Même les princesses pètent de Ilan Brenman et Magali Le Huche. "Est-ce que les princesses font des prouts ? " voilà la première question qu'adresse Laura à son papa en rentrant de l'école ce soir là. Drôle de question. Certes. Mais à l'école, il y a débat. Le père a bien entendu la réponse, aussi délicate cette dernière soit-elle. Oui, documentation à l'appui, les princesses jouent des borborygmes et des flatulences. Ainsi lui montre-t-il un livre "d'au moins... au moins deux cents ans" : Le livre secret des princesses qui raconte "tous les secrets des princesses (...). Il y a même un chapitre intitulé 'Problèmes gastro-intestinaux et flatulences des plus charmantes princesse du monde". Et c'est ainsi que le silence se brise (enfin) sur le prout de celles que l'on pensait prout-prout. A commencer par Cendrillon, prout de bal et cet air catastrophé, obligée de fuir aux douze coups de minuit pour changer d'air. Blanche-Neige aussi, faisait, parait-il, dans le toxique tout comme la Petite Sirène qui avait une fâcheuse tendance à buller bien souvent ! Un album joyeux dont les illustrations de Magali Le Huche sont forcément irrésistibles !

la chronique de La Mare aux mots

L'apprenti chevalier - Bonne chance pour le tournoi ! de C. Nicolas et R. Chaurand illustré par B. Delaporte. Le chevalier Bernard de Main-Matin-de-Bonheur et son écuyer Solal se préparent pour le grand tournoi des trois nations "il va y avoir  de la bagarre". Sauf que Solal s'est occupé parfaitement du repas, mais pas vraiment des armes du chevalier qu'il sert... Et juste avant le combat, le jeune étourdi lui met son heaume à l'envers ! Le combat s'avère mal parti. Mais c'est sans compter la maladresse de Solal qui va servir à tous, pour une fois ! Adapté aux enfants qui commencent à lire tout seul, ce petit roman de la collection "Premières lectures" chez Nathan permet aux élèves de CP de se sentir parfaitement à l'aise devant un livre "de grand" qu'ils peuvent appréhender avec confiance. Le texte narratif est court et rythmé par des dialogues mis en bulles. Dans la même série, Bonne chance pour le tournoi ! Le texte est un peu plus long et certaines pages sont un peu moins faciles d'accès. Notre beau chevalier tombe amoureux de Colombe sa voisine. Mais il n'est pas le seul à lui faire la cours. Cherbourg, son concurrent aimerait également plaire à la gent dame qui les met au défi d'écrire le plus beau poème pour la séduire. Rude tâche pour les deux guerriers. Heureusement, l'écuyer de Bernard de Main-Matin-de-Bonheur  est quelque peu maladroit il recréé un très beau poème avec le parchemin qu'il a déchiré par erreur... et qui va trouver le bonheur ?  



*** Les références ***
Le chevalier Noir d'Antonin Louchard - Editions Thierry Magnier - février 2015 - 12,80€ - à partir de 4 ans *** coup de cœur ***
Même les princesses pètent d'Ilan Brenman et Magali Le Huche - Editions P'tit Glénat - 8 avril 2015 - 11 € - dès 4 ans
L'apprenti Chevalier - Bonne chance pour le tournoi ! de C. Nicolas et R. Chaurand illustré par B. Delaporte - Editions Nathan -  avril 2014 - 5,60 € - dès 6 ans
L'apprenti Chevalier - Quel beau troubadour ! de C. Nicolas et R. Chaurand illustré par B. Delaporte - Editions Nathan -  avril 2015 - 5,60 € - dès 6 ans


JOYEUX ANNIVERSAIRE à mon Petit Pois !
L'année dernière j'en parlais ici et vous pouvez également retrouver une sélection d'albums avec des petits pois par  et par Ici !

mercredi 15 avril 2015

*** Chic ! *** C'est les Incos ! [Spécial CP]

C'est bientôt les vacances de printemps pour le blog, le soleil met fort la pression pour sonner relâche, il éclaire d'ailleurs beaucoup trop l'écran de mon ordinateur pour que je puisse bosser correctement en rentrant de ma journée de travail. C'est bientôt les vacances pour le blog, il fait beau en Bretagne. Envie de mer, d'eau douce aussi, de se la couler douce surtout, de jardiner a dit Grenouille, de souffler sa bougie supplémentaire de Petit Pois. C'est bientôt les vacances pour le blog, la quille ce sera en fin de semaine. Et c'est ma saison préférée, le printemps. C'est bientôt les vacances mais pas avant de trois chroniques encore, dont celle-ci, notre rendez-vous avec Le Prix des Incorruptibles comme tous les 15 du mois. Et ce n'est pas tout, je vous montrerai également un beau jeu de dominos de L'école des loisirs en fin de chronique.

Côté CP

Même les tigres dorment de Mary Logue et Pamela Zagarenski. "Il était une fois une petite fille qui ne voulait pas aller au lit, même une fois le soleil couché". Cette petite fille ne voulait pas dormir. Ce n'était pas très grave pour ses parents qui approuvaient d'un signe de tête" quand elle disait qu'elle n'avait pas sommeil, mais qui la conduisaient pourtant mine de rien, étapes par étapes, petits rites par petits rites dans le doux rituel du coucher. L'enfant couronne sur la tête et pyjama, toilette faite et doudou peu loin d'elle, se couchait tranquillement ainsi, sans pour autant fermer les yeux. "Est-ce que tout le monde dort, même les animaux?" demandait-elle ? Oui, répondaient ses parents qui passaient un à un les animaux et leurs habitudes de sommeil... Jusqu'à ce que l'enfant en fasse de même. Dans un album aux somptueuses et tendres illustrations, qui prennent forme dans la douceur, l'onirisme et la poésie, s'écrit un très joli conte autour du moment de la séparation, des peurs du sommeil, du lâcher prise et de la nuit.

















Le fil d'Alexandre Calder de Sieb Posthuma.
 "Alexandre avait un fil, un ling fil de fer. Partout où il allait, il l'emportait avec lui. Le courbait... le martelait... L'entortiallit... le pliait... le tordait... le coupait... le tire-bouchonnait...". Il passait son temps à lui donner toutes les formes que son imagination lui soufflait : un parapluie, un vélo, un porte-manteau, un tableau... Alexandre aimait aussi beaucoup les monstres et il s'amusait régulièrement à en faire apparaître. Jusqu'au jour où il créa une chose fabuleuse, qui bougeait toute seule, qui faisait de la musique sans qu'on souffle dedans, qui changeait de forme avec le vent. Il adopta "le noir le plus profond, le rouge le plus vif, le bleu le plus céleste et le jaune du soleil". Cet album qui nous emmène vers un voyage artistique qui n'est pas loin de l'oeuvre de Miró, il en porte les traits, le hors-cadre et les couleurs, est un joli voyage vers la créativité et presque le surréalisme. 


Pour cette saison retrouvez les chroniques concernant Les Incorruptibles ici :

C'est encore la fête pour L'école des Loisirs qui souffle ses 50 bougies en fanfare. en fanfare, c'est tout en sons, tout en bruits et elle est très bonne l'idée de décliner Le livre des bruits de Soledad Bravi en un très beau coffret de dominos : Domino des bruits.  57 dominos, deux niveaux de jeu avec un système de couleurs, il s'agit de faire du bruit, du son, des chants, des petites chansons, en posant ses cartes sur la table. Cui-cui, pouet poueet, wouaf, pin pon, ploc, grouing, tuuuuuuut, bééééééééééé, padapam padapam, tic tact tic tac et que sais-je encore, la partie peut devenir sacrément bruyante, elle est surtout très drôle ! Les dessins sont très chouettes, la qualité des dominos excellente et la boîte top. Voici un très beau jeu pour revisiter les dominos, en couleurs et en sonorités. *** Coup de coeur ***





















*
** Les références ***

Même les tigres dorment de Marie Logue et Pamela Zagarenski - Editions Circonflexe - mars 2013 - 13 € - à partir de 4 ans.
Le fil d'Alexandre Calder  de Sieb Posthuma - Editions Sarbacane  - 2013 - 15, 50 € - à partir de 5 ans
Domino des bruits  de Soledad Bravi - Editions L'école des loisirs -  mars 2015 - 11,90 € - à partir de 3 ans 

lundi 13 avril 2015

Des grossesses pas simples...

Une trop jeune maman qui va donner naissance à un bébé sous X, un bébé tant désiré par ses parents qu'il a été conçu par PMA. Aujourd'hui on parle de grossessescompliquées.

Hors de moi de Florence Hinckel. Avant L'été où je suis né qui raconte le parcours de Léo, jeune adolescent né sous X, il y a l'histoire de sa maman. C'est ce que Florence Hinckel choisit de raconter dans ce roman remarquable, dans lequel elle retrace le parcours de Sophie, 15 ans, qui devient mère par accident. Sophie Bécarre. Elle a un nom, un prénom. Elle a un amour d'été, d'une nuit, d'une soirée, un garçon qui n'a pas de nom, pas de prénom. Elle a oublié de lui demander. Comme elle a oublié de lui demander de se protéger, parce qu'elle lui a fait confiance, parce qu'elle s'est laissée totalement débordée par ses émotions, son envie pressante. Et elle s'oublie d'ailleurs, en cette rentrée, dans ses souvenirs d'été. Elle est à côté de ses pompes, à côté de ses copines, encore sous l'effervescence de cette nuit d'été, du feu d'artifice qui avait éclairé le ciel, comme son sourire à ce garçon inconnu, comme ce souvenir de la sève dans ses cheveux. Quand elle se réveille, cabine d'essayage, sous les yeux de sa tante ahurie qui voit son ventre très arrondi, elle est enceinte de 5 mois. Crise parentale, fuite, plus de piscine au lycée, le banc de touche va être l'occasion de rencontrer deux autres filles. L'une voilée joue sur le symbole religieux pour ne pas se montrer en maillot, l'autre est également enceinte. Par choix, en revanche. J'ai lu ce roman bille en tête, comme je fais souvent, sans contextualiser. Je n'aime pas lire les communiqués de presse, je lis les préambules parfois en dernier. Je ne me souviens plus si je l'avais lu avant de tomber de haut, à la fin ou si je me suis tout simplement laissée emporter par la narration, laissée emporter par une écriture intimiste qui pose son encre au plus près de son héroïne, écorchée, quand elle sort de sa torpeur. Sophie est un personnage principal attachant, qui doit faire mûrir une lourde décision, tout en prenant conscience que grandit un petit être en elle, un petit être qui devient un bébé et auquel in utero elle s'attache. Pas d'autre accompagnement pour elle que sa tante, des professionnels de santé : ses parents sont totalement dépassés par l'événement et ne l'aident pas à s'orienter. A noter sa relation très particulière avec son petit frère Victor, enfant déficient mental, avec qui elle se prête à des échanges télépathiques imaginaires et qui contribuent également à la maturation de sa décision. Nous grandissons avec elle, sans la juger. Un roman très fort sur un sujet sensible mené avec talent, sensibilité et finesse, *** coup de cœur ***.
L'aventure de la naissance avec la PMA de Catherine Dolto et Myriam Szejer. Procréation particulière et naissance qui l'est tout autant dans le contexte de la PMA (procréation médicalement assistée). Voilà pourquoi cet ouvrage documentaire est conçu spécifiquement pour les enfants qui sont nés avec un coup de pouce de la science. A destination des enfants déjà grands (à découvrir à partir de 9 ans), il est adapté également à leur entourage (fratrie, cousinage, parents, grand-parents... ). Dans un premier temps le documentaire explique pour qui est ce livre, et le fait que ce type de procréation (comme d'autres sujets) peut être tenu secret par les parents. Dans un second temps, on entre dans le concret : " comment les humains font-ils pour avoir leurs enfants". La rencontre d'un ovule et d'un spermatozoïde tout naturellement. "Parfois cette rencontre ne se fait pas". C'est alors que la PMA vient à la "rescousse" avec les différents parcours qui y mènent : dons, recueil de gamètes, insémination artificielle, embryons à adopter, GPA... Puis le documentaire explique en détail la grossesse, l'évolution de l'embryon, "le grand voyage de la naissance", les peurs, les joies... Et enfin la naissance ! Une dernière partie invite à réfléchir sur "ce qui change dans notre société avec la PMA" et un glossaire dense et très informatif permet de se repérer dans le vocabulaire spécifique parfois compliqué. Un documentaire dense et fort instructif qui aider l'enfant issu d'une PMA à mieux comprendre son parcours et celui de ses parents, à se rassurer aussi en constatant qu'il n'est pas le seul à être concerné par cette naissance moins commune. 

*** Les références ***
* Hors de moi de Florence Hinckel - Editions Talents Hauts  août 2014 - 9 € - à partir de 14 ans *** coup de cœur ***
L'aventure de la naissance avec la PMA De Catherine Dolto et Myriam Szejer avec la collaboration d'Anne Demazure, illustré par Sandrine Martin - Editions Gallimard Jeunesse - août 2014 - 14 €.- à partir de 9 ans.

samedi 11 avril 2015

Pour les petites oreilles [livres CD - partie 1]

Des heures d'écoute à partager pour vous aider peut-être à trouver de quoi divertir et enrichir les petites oreilles, de quoi égayer peut-être les longs trajets : c'est les vacances ! Voici une première partie chansons et musiques. 
Comptines pour jouer dans l'eau illustré par Cécile Hudrisier. A destination dès tout-petits mais aussi des enfants de maternelle, ce nouvel opus de la collection Eveil musical chez Didier Jeunesse propose une sélection de comptines et de chansons tirées du répertoire de la maison d'édition et réunis ici autour du thème de l'eau. Il s'ouvre avec les adorables Bulle et Bob et le titre Avec mon arrosoir de Nathalie Tual que l'on retrouve dans Bulle et Bob au jardin (voir ici) et se poursuit par des petits mots, des chansonnettes qui emmènent faire du bateau, regarder les poissons et le fond de la mer, relâcher un petit crabe capturé, sentir la pluie tomber, pagayer et même chanter en breton avec une reprise du traditionnel Tri martolod interprété par Sylvain Girault. 10 titres tirés de Au fil des Flots, Les jeux chantés des p'tits lascars, Les plus belles comptines anglaises, Vacances à tue-tête et Bulle et Bob dans lesquels puiser épuisettes et gouttelettes, marées haute ou basse, crabes et poissons présentés dans un livre carré cartonné où les textes des chansonnettes sont illustrés par Cécile Hudrisier. Beaucoup de fraîcheur et de couleurs dans les images de l'illustratrice qui offre aux airs pétillants et enfantins, sa bienveillance, sa douceur, son sourire et son humour. Voici un très joli livre-Cd à offrir ou à s'offrir. *** Coup de cœur***
Des extraits sur le site de Didier Jeunesse Ici
Mes plus belles musiques classiques pour les petits 2. Voici un album magnifique. Du côté audio, 54 minutes d'immersion dans l'univers de la musique classique avec tout ce qu'elle a de divers en rythmes, mélodies, images sonores, instruments utilisés, en tout ce qu'elle transmet comme émotions et sentiments : joie, fragilité, tristesse, naissance, douceur, colère parfois.  Un repertoire très coloré est offert aux tout-petits et par leur biais, à toute la famille : Offenbach, Strauss, Mozart, Vivaldi, Fauré, Debussy, Brahms, Schubert...  Du côté visuel, un album carré et cartonné illustré par Aurélie Guillerey, Vincent Mathy, Clotilde Perrin et Charlotte Roederer dont les styles sont certes différents mais qui offrent au livre joie, liesse, couleurs, poésie, simplicité, rondeur, présence et accessibilité. Voici là une très belle invitation au voyage, aux émotions, à l'écoute active ou passive, l'ouvrage est somptueux, d'une très grande qualité éditoriale. *** Coup de cœur***
Des extraits sur le site de Gallimard Jeunesse Ici
Retrouvez la chronique de La Mare aux mots Ici - Clarabelle Ici

Comptines et Berceuses Tsiganes(collectif) illustrations Nathalie Novi. Collection Comptines du monde chez Didier Jeunesse, l'embarquement est immédiat, dansant, suave, chaleureux, triste parfois, toujours tendre et dansant. Voix de femmes, d'hommes et d'enfants, on sent le lien intergénérationnel, la grande famille, violon, guitare et accordéon, tziganes. Bienvenue dans l'espace sans frontière des gitans avec des textes hongrois, roumains, tchèques, turcs... Musique nomade, ensoleillée, colorée, dansante, la collecte est riche : mélodies traditionnelles plus ou moins connues, chantées, il est vrai aussi, plus ou moins justement, juste le temps d'un voyage au temps des gitans. Scènes de vie, de fêtes et paysages roulottes, peintures du quotidien, portraits, animaux - des chevaux notamment- le livre propose des illustrations peintures aux couleurs chaudes servies par une technique dense et épaisse pour transmettre peut-être, la profondeur des émotions. Un rendez-vous musical sans frontière, ni d'âge ni de territoire...
Des extraits sur le site de Didier Jeunesse Ici
Retrouvez la chronique de La Mare aux mots Ici


Les plus belles comptines anglaises collectées par Claire Abbis-Chacé et Jeanette Loric, illustrées par Cécile Hudrisier et Clothilde Perrin. Dans ce livre-CD très original, on retrouve 31 comptines du répertoire traditionnel qui s'écoutent tour à tour une fois en anglais, une fois en français. L'enfant reconnaît ainsi l'air et le thème et peut facilement identifier, s'imprégner des sonorités étrangères, se mettre à chanter et à mimer puisqu'un certain nombre de titres relèvent des mimes et des jeux avec les mains et les doigts. Ce travail éditorial de correspondance français / anglais sans qu'il ne relève d'une traduction directe (les textes traduits se trouvent en fin d'ouvrage dans la partie réservée aux adultes, parents ou pédagogues) en fait toute l'originalité et l'intérêt de ce recueil riche, au rythme enlevé servi par des illustrations incitatives qui permettent une traduction intuitive - ou en tout cas une certaine compréhension - de l'anglais. Certains textes sont servis par les partitions, d'autres encore par les schémas des mimes. On retrouve au sommaire Polichinelle, Head and shoulders, Dansons la capucine, One, two, three, four, Jamais on n'a vu, Knock at the door...  A destination des adultes, une partie dense et riche de commentaires, images de gestuelles et traduction permet d'appréhender le livre-CD comme un outil pédagogique riche et ludique, à adopter en classe comme à la maison.
Des extraits sur le site de Didier Jeunesse Ici

*** Les références ***
 Comptines pour jouer dans l'eau coll. auteurs, illustrations de Cécile Hudrisier  - Editions Didier Jeunesse - Collection Eveil musical -  25 février 2015 - 12,90 € - tout-petits et petits
Musiques classiques pour les petits 2 illustré par Aurélie Guillerey, Vincent Mathy, Clotilde Perrin et Charlotte Roederer - Editions Gallimard Jeunesse - octobre 2014 - - 16, 90 €.- dès la naissance.
 Comptines et berceuses Tziganes collectage Nathalie Soussana - réalisation musicale Jean-Christophe Hoarau - Illustrations Nathalie Novi  - Editions Didier Jeunesse - collection Comptines du monde - janvier 2015 - 23,80 € - familial
 Les plus belles comptines anglaises collectage et commentaires de Claire Abbis-Chacé et Jeanette Loric. illustrations de Cécile Hudrisier  et Clothilde Perrin - Editions Didier Jeunesse - Collection Les Petits cousins -  août 2002 - 22,60 € - dès la maternelle

La collection Livre sonore chez Gallimard Jeunesse qui propose aux plus petits un mot / une image / un son s'enrichit d'un nouveau titre : Les bébés animaux illustré par Marion Billet. L'enfant doit appuyer sur une puce sonore pour découvrir le cri d'un ânon, d'un agneau, d'un chiot, d'un porcelet, de poussins et trouve la correspondance en image. Illustré par Marion Billet avec douceur et couleur, c'est  à nouveau une tendre réussite.
Retrouvez mes chroniques sur cette collection que je suis avec beaucoup d'intérêt car elle plaît énormément aux tout-petits et me rappellent de tendres instants avec mes propres enfants qui depuis ont bien grandi : Tsoin-tsoin Ici ou encore Les oiseaux exotiques et Où est bébé tigre ?
Les bébés animaux  Illustré par Marion Billet - Editions Gallimard Jeunesse collection Mes petits imagiers sonores - février 2015-  10,50 €.- dès 9 mois.

Samedi prochain rendez-vous avec la 2e partie de cette chronique CD, il s'agira cette fois d'écouter des contes et des histoires !

vendredi 10 avril 2015

Hansel et Gretel, visité et revisité

Célèbre conte de Grimm, Hansel et Gretel met en scène deux enfants, un frère et une sœur, qui se perdent dans la forêt et trouvent refuge dans une maison de pain d'épice qui appartient à une méchante sorcière ou une ogresse selon les adaptations. Méchante en tout cas, c'est sûr et certain, elle l'est au point de n'avoir qu'une idée en tête, celle de les engraisser pour les dévorer. Classique ou détournée, voici l'histoire racontée dans plusieurs albums parfois bien différents, graphiquement, notamment. 
Hansel et Gretel de Jakob et Wilhem Grimm illustré par Anthony Browne. Le texte est signé des frères Grimm, essentiel. Des images, images d'un conte des temps modernes, univers contemporain, vêtements, télévision, talons et manteau de fausse fourrure pour la marâtre, clope au bec, se dégage une grande tristesse. Anthony Browne, son incroyable talent à peindre les émotions et les sentiments. Morosité, teintes à moitié, visages fermés, lèvres tirées vers le bas, mentons dans les poitrine, les yeux sont rivés sur les pieds, les sourcils sont tirés vers le centre de la Terre...  Le désespoir est ancré, bien ancré dans l'univers visuel. Celui nécessaire au père, probablement pour envisager d'abandonner ses enfants et de se laisser mener par le bout du nez par une femme qui n'a d'yeux que pour un porte-monnaie percé. Même les moments de dégustation de la maison, ne sont pas mis en images par le vecteur de la gourmandise et du plaisir de manger. Une lecture visuelle très forte est à faire dans cet album qui propose des illustrations denses et profondes, peintes couleurs ternes, palette angoisse.  *** Coup de cœur ***
Hansel et Gretel de Jakob et Wilhem Grimm illustré par Monique Félix. Là encore, texte classique. Là encore des illustrations d'une force incroyable, plus terrifiantes qu'angoissantes. Comme une invitation au voyage de l'horreur. Dans un format album adapté à des enfants qui ont passé le cap de la maternelle, l'histoire est mise en images avec densité et épaisseur. Sombres quand il s'agit de faire écho à la noirceur du texte et de l'intrigue, effrayantes aussi avec notamment un travail minutieux réalisé autour des yeux, les lumières reviennent, les blancs, les couleurs aussi, au fur et à mesure que renaît l'espoir. L'image des retrouvailles entre les enfants et le père montre la tendresse et le pardon. Rédemption ? La qualité de l'édition est remarquables, papier et teintes font de cette collection - Monsieur Chat - chez Grasset, des incontournables pour plonger dans les grands classiques.
Hansel et Gretel un conte de Grimm adapté par Véronique Massenot et illustré par Xavière Devos. Un texte plus court et plus simple que l'original est proposé dans ce bel album. Cadencé et fort en sonorité, il est accessible pour les enfants dès 4-5 ans. Les illustrations plus ouvertes et plus lumineuses que celles des deux titres précédents adoucissent le propos. Un peu plus de rondeurs, un peu plus de gourmandise, un peu moins de frousse, d'angoisse ou de terreur, même si la sorcière fait bel et bien peur. Cup-cakes et petites bêtes s'invitent dans des doubles-pages malicieuses qui offrent un côté irréel au conte, féerique aussi. L'édition de qualité leur permet une belle et grande expression, le plus souvent en pleines pages dans lesquels s'intègrent le texte et des personnages poupins qui s'en sortent bien, ouf !  

Hansel et Gretel de Rascal. Livrant dans une série d'albums pour les plus jeunes, une interprétation graphique très personnelle de contes classiques comme Le Petit Chaperon Rouge, Les trois Petits Cochons ou encore Boucle d'or, Rascal continue l'exercice avec Hansel et Gretel. Univers noir et blanc, ombres et lumières, pictogrammes et silhouettes, fines allusions visuelles, l'image est livrée sans le son, sans un mot, sans parole, dans un album carré minimaliste qui emmène le spectateur (plus que le lecteur) à l'essence même du conte, faisant défiler un à un les tableaux. Fort, élégant, essentiel et parfaitement pensé. A découvrir dès la maternelle.  *** Coup de cœur*** 


Hansel et Gretel d'Anne-Sophie Baumann et Amélie Falière. Dans la collection Mon théâtre de contes chez Hatier Jeunesse, le conte prend forme dans des pages qui s'ouvrent en 3D permettant la mise en relief  de l'histoire dans un univers graphique coloré, découpé, plutôt joyeux malgré le sujet, et très dense en petites fantaisies et détails. C'est signé Amélie Falière. L'histoire est adaptée du conte classique et en suit parfaitement la trame dans une narration qui reste longue et est répartie également des deux côtés d'une mise en scène attractive et intéressante qui en fait toute la spécificité de l'édition. Un support ludique et pédagogique pour entrer dans les classiques.     
La masure aux confitures de Sylvie Chasse et Anne Letuffe. C'est mercredi, Arthur et Ursule veulent vivre une grande aventure. Qu'à cela ne tienne, une armure pour l'un, une coiffe d'indienne pour l'autre et surtout un livre "aux merveilleuses enluminures" feront parfaitement l'affaire. Sauf qu'ils font trop de bruit dans le magasin d'antiquités de leurs parents qui les emmènent donc en pleine nature. "Vous serez au moins dans la verdure sous le ciel azur". Ur et ur le texte est en bourré à craquer ! En sortant de la voiture, ils trouvent une "cabane en pleine déconfiture. A la porte, pas de serrure, et la toiture, pleine d'ouvertures, laisse en hiver passer la froidure, et en été n'empêche pas les brûlures". C'est une maison de friandises et l'histoire bascule au même moment dans l'adaptation du conte classique. Arthur et Ursule incarnent alors Hansel et Gretel mais où est donc la sorcière ? Serait-ce la souriante Uranie qui les invite à ramasser des mûres pour faire de belles confitures ? Voici un album très joyeux, aux illustrations pétillantes qui mêlent collages, trait moderne, style classique et même style grec ancien aux enluminures médiévales. L'album est très dense, plein de détails visuels (comme le rat et la chouette présents de pages en pages), le texte enlevé, dynamique et construit autour des rimes permet lui aussi un travail pédagogique riche et intéressant. Les Editions du Poisson soluble proposent d'ailleurs une fiche enseignant sur leur site avec plusieurs exercices et travaux en fonction du cycle scolaire. C'est Ici.
Hansel le gourmand et Gretel la courageuse de Kimiko et Margaux Duroux. Libre adaptation du conte, l'album aux épaisses pages cartonnées proposent des illustrations surprenantes basée sur la photo. Photos réalisées en pleine nature dans la forêt et mettant en scène les deux personnages principaux en figurines de feutrine. Un univers très surprenant pour cette version de Hansel et Gretel. Les deux enfants se perdent dans la forêt et aperçoivent une maisonnette faite de véritables bonbons, disposés et photographiés : sucres d'orge, guimauves... Des bonbons, "il y en avait de différentes sortes : des gros, des petits des ronds, des berlingots, certaines au chocolat, d'autres en forme de fleur et de toutes les couleurs !". Ils les dévorent bien entendu. Puis arrive un troisième personnage de feutrine, c'est la sorcière (qui a pris dans cet album ci l'apparence d'un loup). Elle les attire dans sa maison en leur faisant croire qu'ils seront bien traités. Et on connaît la suite, elle enferme Hansel dans un cage, ordonne à Gretel de faire le ménage... Mais cette dernière est astucieuse et elle parvient à libérer son frère et tous les deux s'échapperont, et que la vieille brûle si ce n'est en enfer, au moins dans le four à pain. L'album est très original, en posant les personnages dans un cadre naturel, mousse des bois, feuilles, luminosité de fin de journée ou d'automne, il lui donne une appartenance à un monde qui trouverait sa place entre la maison de poupée et le surréalisme.
Hansel et Gretel illustré par Sophie Lebot. Couverture souple, petit format et petit prix, le conte est disponible dans un album qui offre des illustrations classiques mais remarquables aux éditions du Père Castor. Douceur et féerie font le fil conducteur d'une palette aux teintes pastel et automnales dont le trait subtil, rond et précis offrent  une contrepartie moins angoissante au texte qui le reste lui, forcément. Classique et incontournable, voilà une très bonne édition.







*** Les références ***
Hansel et Gretel de Jakob et Wilhelm Grimm illustré par Anthony Browne - Editions Kaléidocope -  février 2012 - 12,50 € - à partir de 5 ans 
Hansel et Gretel des Frères Grimm illustré par Monique Félix - Editions Grasset jeunesse -  Septembre 2003 - 12,50 € - à partir de 5 ans 
Hansel et Gretel adaptation de Véronique Massenot et Xavière Devos - Editions L'élan vert -  2012 - 15,20 € - à partir de 4-5 ans 
Hansel et Gretel de Rascal - Editions L'école des loisirs -  février 2015 - 10,50 € - à partir de 4 ans 
La masure aux confitures de Sylvie Chausse et Anne Letuffe - Editions du Poisson Soluble-  2010 - 14,20 € - à partir de 4 ans 
Hansel et Gretel d'Anne-Sophie Baumann et Amélie Falière - Editions Hatier Jeunesse -  avril 2014 - 9,99 € - à partir de 4 ans 
Hansel le gourmand et Gretel la courageuse de Kimiko et Margaux Duroux - Editions L'école des loisirs - Loulou et Compagnie -  octobre 2014 - 11 € - à partir de 5 ans 
Hansel et Gretel des Frères Grimm illustré par Sophie Lebot - Editions Flammarion - Père Castor - 19 mars 2014- 4,75 € - à partir de 4 ans