lundi 26 mars 2012

Autour du cadran...

- Changement d'heure -

La veille, la Maman se demande si cela changera quelque chose au rythme de ses Minis de 2 ans et demi - et de bientôt 4 ans. Les années passées, cela ne les avait pas perturbés.

Le lendemain matin, première heure, La Grenouille attaque le lit parental à grand renfort de mots qu'elle colle très très vite les uns après les autres et qu'elles prononcent trop trop fort pour les oreilles maternelles encore endormies. Un oeil - un seul - s'ouvre. La Maman regarde l'écran du radio-réveil. 8h00... 8h00 !!! Bravo Grenouille, pour un dimanche en ta présence, c'est presqu'une grasse mat'! Et puis la pensée à peine pensée, la Maman réalise que non. Grenouille est ponctuelle, égale à elle-même, matinées - soirées, prescription dimanche et jours feriés. Le changement, c'est l'heure. Volée pendant la nuit. C'est tout.

Le soir au coucher, le Petit Poi(d)s grand frère négocie : " On va pas scousser, rogad' Maman il fait beau!". 21h00 les négociations vont bon train (pas le même que celui du lendemain matin).

Le surlendemain matin justement, le réveil sonne à 6h00, égal à lui-même, lui aussi, comme chaque lundi. La Maman usée n'entend que d'une oreille. Ce matin là, elle ratera son train, à l'heure lui, forcément, cette fois là.


dimanche 25 mars 2012

Version vomito...

 " - T'as vu maman, j'ai pas pleuré quand j'ai vomi les pâtes",
" - non ma puce, c'est bien tu es courageux !",  répond-elle en se disant qu'elle non plus, elle n'a pas pleuré en réagissant à la 3e salve, en donnant le 4e bain, en changeant les 4e pyjamas, tee-shirt, chaussettes, la 3e série de draps, oreillers, doudous et en se disant que la nuit n'est pas terminée et que ce truc là est supra contagieux... ronronnent lave-linge et sèche-linge en attendant la suite.

samedi 24 mars 2012

Les questions sans réponse...

ne sont pas forcément celles qu'on croit...

 " Maman, comment je fais pour retourner dans ton ventre ? "

Mais elles vous prennent quand même au dépourvu, surtout quand vous n'avez pas de bouteille de lait à proximité.

vendredi 23 mars 2012

Ni vue ni connue

Le soleil revient et avec lui des envie de légèreté et de pieds aérés.
Oui mais voilà, à 7h00 du mat', alors qu'il reste encore deux Minis à déposer chez Papi et Mamie et un train à prendre à 7h23 très précisément, c'est quand on enfile ses chaussures de maman peut-être Baobab mais surtout supra pressée qu'on se rend compte que ça fait des mois qu'on a caché ses doigts de pieds. Confinés, emmitouflés, embottinés, charentaisés, hivernés, hibernés... il faut sortir maintenant ! Sauf que là, non, ça le fait pas, mais pas du tout. Va falloir faire un ravalement, vite fait, vite fait. Heureusement, ces chaussures mi-ouvertes choisies savamment assorties à la tenue, ne laissent apercevoir que trois doigts de pieds. Certes fois deux, mais ça fait toujours 4 de mois à vernir et à sécher... Si si. C'est bien ça que j'ai fait : peint, trois doigts sur chaque pied, assortis au rouge à lèvre, s'iou plaît, et c'est parti mon kiki !

mercredi 21 mars 2012

Concours de recettes dessert : prolongation !

Vous avez jusqu'à ce week-end, pour participer si ce n'est déjà fait à notre concours de recettes de desserts gourmands gourmands... Invitez vos zamis et n'oubliez pas qu'on veut pouvoir tester vos idées avec des enfants ! A vos claviers : http://maman-baobab.blogspot.fr/2012/03/concours-de-petits-desserts-du-gourmand.html
A gagner :
La boîte à petits gâteaux des paresseuses de Marie Donzel

dimanche 18 mars 2012

"Quand mon Papa il sera plus mort..."

... je crois que je ne saurai jamais la suite de cette phrase. Je ne sais pas si mes oreilles n'ont pas entendu parce que les larmes m'ont envahie et que ma gorge s'est serrée très fort... ou qu'elle ne sait jamais terminée tellement la tête que j'ai faite, certainement, à ce moment là, a empêché Grenouille, 2 ans et demi, de le faire...

samedi 17 mars 2012

Bébé mange presque comme nous...

Jeunes parents prêts à reprendre le travail alors que bébé est aux premiers pas de la diversification alimentaire, ou que la démarche est bien lancée, ce livre est pour vous! L'idée est simple mais ingénieuse : à partir de trente recettes familiales, 160 sont déclinées pour les tout-petits et classées par âge (6-8 mois / 9-12 mois / 1 à 3 ans) afin de satisfaire les besoins et les spécificités des âges.
Très joliment illustrée, chaque double page présente un plat principal, facile à réaliser et équilibré, décliné avec les mêmes ingrédients, en trois plats pour les enfants : un thème par jour, sur quatre semaine. Au menu : sauté de poulet aux petits légumes, Risotto aux chanterelles  et au jambon, wraps aux légumes croquants, papillote de saumon aux légumes, minestrone, etc. Une vraie référence à utiliser aussi pour les enfants plus grands, jusqu'à ce que tout le monde passe au même plat. Un avantage en plus pour vous convaincre ? Son petit prix !

Bébé mange (presque) comme les grands, de Julie Schwob, éditions Larousse, février 2012, 7,90 euros.

vendredi 16 mars 2012

"Oh non, George!"

Quand Harris part se promener et fait promettre à George d'être sage, George promet. Puis il espère. Qu'il sera sage, bien sûr. Mais quand il voit le gâteau. Dur dur de résister... Et c'est bêtise ! Quand il voit Chat, oh... Chat ! Non George... Et pourtant si : bêtise ! Et puis il y a la suite et Harris qui rentre et qui ne peut que constater... Mais George a une bonne bouille et une petite promenade s'impose. Est-ce que George saura résister aux nouvelles tentations ? Peut-être... ou peut-être pas ! A vous de vous ruer sur ce très bel album pour le savoir, un album drôle, joyeux et coloré, à découvrir pour lire et pour rire dès 2 ans.


Oh Non, George ! de Chris Haughton, éditions Thierry Magnier, avril 2012, 14 euros.

jeudi 15 mars 2012

Soleil back, plein la tête.

Aujourd'hui j'entends dans ces conversations de métro ou de train, combien est exceptionnel ce temps, ce retour du soleil, la température et autres histoires de mercure. Bref, je suis dans les transports en commun.
Sauf que non. Pas tout à fait bref. Parce qu'on est le 15 mars. Je ne le sais que trop bien : l'année dernière, exactement à la même date il faisait ce temps parfait. Ce temps gourmand de printemps, ce temps d'envie de sortir du gris. C'était mardi. L'année dernière, le 15 mars, je terminais un contrat salvateur, aérateur de méninges. Fin de contrat. Fin d'autorisation de sortie de territoire. Début de ma prison. A cette date, je ne le sais pas tout à fait encore. Mais qu'importe, moi. Car toi tu y es déjà en prison. Prison de ton corps, de ton cerveau. Prison de cette maladie qui te ronge. Plus d'autonomie. Prison du temps en suspens. Un fil, il ne reste plus qu'un fil de vie. 15 mars, l'année dernière, l'hôpital débarque à domicile et ton sourire est coincé sur ta joue. Rictus. Je te souris tellement je pleure en dedans. Tellement déjà tu n'es plus toi. Tellement déjà on sait la fin. Tellement déjà je suis ta personne de confiance. Il fait beau oui. Le printemps revient et avec lui son lot de dates anniversaires. Le 15 mars est la première. 

mercredi 14 mars 2012

Des couleurs dans la nuit

D'une traite, d 'un souflle presque, on s'enfile les pages de ce mini roman (et non nouvelle) qui emmène le narrateur petit frère dans les secrets nocturnes de son aîné. La nuit, du bruit. Un voleur, une effraction ? Le lit est vide. Lit vide, livide. Où est passé Mut, le grand frère ? Il le voit disparaître dans la nuit... pour réapparaître dans son sommeil et l'emmener dans ses secrets, ses couleurs nocturnes, ses fresques et ses bombes de peintures.

 Des couleurs dans la nuit de Sylvie Dehors, éditions Thierry Magnier, collection Petite Poche, 5 euros, à paraître le 21 mars 2012. Lecture ados.

mardi 13 mars 2012

Et puis il y a ces moments...

... très étranges où on se situe entre ce qu'Il était et la réalité d'aujourd'hui,
...où l'on court après son univers pas tout à fait disparu,
... où l'on s'invite dans des endroits improbables mais probablement qu'à Lui,
... où l'on fait secrètement, ou alors à mi-mots, en sorte de lui rendre ce qui Lui appartient,
... où on ne pense qu'à lui sans être à aucun moment avec Lui,
... où on pleure en silence, ou alors à mi-pleure, parce qu'on est triste sans l'être vraiment,
... où on mange des émotions, des émotions, qu'on ne sait pas trier, ranger, gérer,
... où on sait qu'on a fait quelque chose d'important. Mais d'important pour qui ? Pour lui. Disparu.
... où on l'a fait un petit peu revivre en y pensant intensément.
... où on le voit sourire à pleines dents dans les plus belles images qu'on a de Lui dans notre tête.
... où on sait que sans notre meilleur ami, ça n'aurait peut-être pas été possible aussi simplement que ça l'a été.
... où on sait qu'on a posé de nombreux petits cailloux en une seule fois, sur le long chemin que l'on dessine depuis des mois...
... où on se sent un peu soulagée, où on attend la suite avec une terrible impatience.

vendredi 9 mars 2012

La maisonnée a la grippe,
il va falloir attendre que les microbes
prennent la poudre d'escampette
pour pouvoir lire du nouveau par ici,
mais on ne vous oublie pas,
c'est promis.

Hé hé : rectif - magie du traitement, on a bouché les trous dus à la grippe. En faisant machine arrière, vous pourriez lire du nouveau !

jeudi 8 mars 2012

Jojo la Mache

Jojo c'est une mache très très vieille, avec tout ce qu'il faut pour une mache. Des cornes, des gamelles à lait et une queue pour chasser les mouches. Cette Jojo est tellement vieille qu'il est l'heure pour elle de prendre la poudre d'escampette. Elle s'efface petit à petit, les cornes, les mamelles, la queue et même les tâches de sa robe... puis un jour, plus de Jojo.

Petit recueil poétique pour aborder la mort avec les tout-petits.

Jojo la Mache d'Olivier Douzou, éditions du Rouergue, 2005, 11 euros.

mercredi 7 mars 2012

Quand la varicelle débarque chez les copines...

... on a juste envie de leur faire un petit clin d'oeil en leur présentant "Kakao est malade" des formidables Pitteau et Gervais chez Gallimard Jeunesse.

Une magnifique journée s'annonce pour Kakao que le soleil met de bonne humeur dès le lever. Sauf qu'en se regardant dans la glace pendant sa toilette : horreur ! Il découvre un énooooorme bouton sur son nez ! Il accepte tout de même de sortir en ville avec son copain Bubu, mais les rencontres qu 'il y fait le mettent de très très mauvaise humeur... A tel point qu'il retourne chez lui et ne veut plus en sortir tant que cette histoire de bouton ne s'est pas résolue. La suite ? Les boutons se multiplient et on dirait bien que c'est très contagieux... Il va falloir faire quelque chose !

 

Kakao est malade de Pitteau et Gervais, éditions Gallimard Jeunesse, 2010, 6,50 euros

mardi 6 mars 2012

Des animaux en comptines pour le Printemps des poètes

La poésie, c'est à tout âge ? Oui, la preuve par l' ABC, L'ABC des animaux en comptines.

A pour abeille mais pas n'importe laquelle :
"Une abeille
En maillot de bain,
Butine, butine,
Et fera le miel, demain".

En passant par S comme Singe :
" Saperlipopette !
Le singe savant
Sait sauter
Sans chuter!".

En allant jusqu'à Z comme Zèbre, bien sûr,
 "Un drôle de zozo, ce zèbre :
il passe sa vie en pyjama".



Chaque lettre a son animal, son illustration pétillante et sa comptine qui fait claquer les sons dans la bouche. Court et chantant, drôle et pimpant, ce bel ouvrage est a acquérir de toute urgence pour mettre les deux pieds dans le plat de la poésie, dès 2 ans.

L'ABC des animaux en comptines d'Olivia Cosneau et de Laurent Avenel, éditions Lito, 2004, 13 euros.

Cath et son Chat

Bienvenue dans le monde de Cath, petite fille espiègle qui vit avec son papa et son fidèle compagnon Sushi, son chat. Avec ce dernier, elle forme un duo détonant qui assaisonne la vie quotidienne avec un peu de piment, avec un zeste de pagaille et un poil de bêtises, le tout dilué dans des litres de tendresse et d'humour. La papa solo n'a plus qu'à faire avec. Avec quoi ? Les boulettes, les croquettes, le vase cassé de mémé, la dictature féline, les idées filiales farfelues... Un premier tome prometteur qui appelle déjà le suivant : quand on arrive à la dernière page, le gros Sushi c'est de devoir les quitter... Ah chat non !


Cath et son chat de Christophe Cazenove, Hervé Richez et Ramon, éditions Bamboo, février 2012, 10,60 euros. A partir de 12 ans

lundi 5 mars 2012

L'horrible mais horrible culaire...

"Maman j'me rappelle plus comment ils s'appellent mes petits doigts de pieds, regarde je te les montre.
Celui-là, c''est l'horrible-culaire?"

dimanche 4 mars 2012

C'est le printemps !

 Le printemps des poètes, ça sonne dans les oreilles, ça brille dans les yeux, c'est l'occasion de faire des belles rencontres et de partager l'amour des mots avec nos petiots. 14e édition  se tiendra du 5 au 18 mars 
> des infos : www.printempsdespoetes.com <

Concours de petits desserts : du gourmand, on veut du gourmand !

On dirait bien qu'il vous a bottés ce premier concours chez Maman Baobab.
La première bonne nouvelle, c'est que les concours s'installent sur le blog (enfin pas toujours sur le thème des recettes),
la deuxième c'est qu'il y aura toujours un livre à gagner,
la troisième c'est que nous voici reparti(e)s pour un tour, ne pas freiner le lecteur dans son élan.

Alors en route pour une nouveau thème, on reste en cuisine.

Livrez nous votre recette dessert favorite, l'inratable, celle qui se la pète, qui en jette, dont on ne laisse pas une miette mais qui reste dans le domaine du facile à faire*...

*On va pas se payer une baby-sitter le temps de battre le beurre.

N'oubliez pas de ponctuer votre recette de petites astuces persos, c'est peut-être ça qui fera le plus !

A gagner ce coup-ci :

La boîte à petits gâteaux des paresseuses qui contient un livre de recettes gourmandes réalisé par Marie Donzel pour le plus grand bonheur de nos papilles.

Vous avez jusqu'au 20 mars pour participer en glissant votre commentaire sous ce message. Après ce sera trop tard, tout simplement parce que ce sera le printemps. Faut bien une raison valable.

Deux recettes autorisées par participant, à votre tambouille !

vendredi 2 mars 2012

C'est comment avant d'être grand ?

En adepte de la collection Tête de Lard chez Thierry Magnier, je ne peux qu'accueillir les bras ouverts, ce nouvel opus chez Maman Baobab ! Toujours aussi petit, carré, cartonné, original et à bas prix, celui-ci fait poésie à l'aube de la nouvelle édition du Printemps des poètes.
Comment c'est maintenant, là, avant d'être grand ? Il s'en passe des choses... du temps, des saisons, des émotions, du soleil et des pluies... et après, c'est comment  ? C'est comment quand on est grand ?

" Avant d'être grand" de Virginie Aladjidi et de Charlotte des Ligneris, collection tête de lard aux éditions Thierry Magnier, mars 2012, 6,50 euros - Dès la naissance

jeudi 1 mars 2012

Bisham, c'est le chat de Grenouille...

"Maman, Bisham elle prend toute la place dans mon lit et en plus elle sait pas compter jusqu'à onze !".

Les tribulations d'une caissière

de l'autre côté du tapis roulant...
" - bonjour...
- vous, vous êtes une femme de caractère !
- heu...
- WOMANITY !
- ha... ! Heu, je vais régler par CB... mes courses de supermarché..."