mercredi 4 juin 2014

Un petit peu différents...

Ils ne sont pas comme les autres, les héros de ces albums. Certains essaient parfois, cherchent, tentent de s'adapter tellement ils ne se sentent pas bien, tellement ils ne trouvent pas leur place dans le groupe, dans la société, d'autres pas du tout, en aucun cas à aucun prix, ou presque. Voici 5 titres qui traitent différemment de la différence, avec humour et sensibilité. 

Le crocodile qui avait peur de l'eau de Gemma Merino. Comment vous dire que quand on est un crocodile et qu'on a peur de l'eau, pour évoluer dans sa fratrie et bien grandir, ce n'est pas facile facile. On se sent toujours à côté. A côté des jeux, des activités, à côté de ses pompes, à côté de la plaque. C'est pas faute d'essayer. De tenter le grand bain avec une bouée, le grand saut au fond de l'eau. Mais rien, rien n'y fait. Le petit crocodile a toujours peur de l'eau et personne avec qui jouer. Et puis à force de tenter grands et petits bains, il attrape froid et voilà : aaaAAaa AaaaaAAA.... Non pas atchoum ! mais SLAOUCHFFFFFFF ! SLAOUCHFFFFFFF ? Et oui, si notre crocodile n'était pas tout à fait un crocodile mais un vilain petit canard ? Beaucoup de douceur et d'humour dans cet album qui parle si bien de la différence et qui emmène personnage principal et jeune lecteur à la recherche de leurs talents cachés tout en leur permettant d'envisager leurs différences comme des atouts. Les illustrations sont sensibles, raffinées - j'aime beaucoup la palette de couleurs choisies et le trait de crayon -  tout en étant drôles et pétillantes. Le crocodile qui avait peur de l'eau de Gemma Merino est une grande réussite, un grand *** Coup de cœur***.  
L'album vu par La Mare aux Mots Ici

Le Loup Beauté d'Angeline Chusseau et Mélanie Desplanches. Un loup souriant, au pelage resplendissant, au tailleur haute couture, un loup chic, élégant, avenant, classe, et gentleloup. Voilà en quelques qualificatifs qui est le Loup Beauté d'Angeline Chusseau et de Mélanie Desplanches, un loup collectionneur de bottes et de bottillons plutôt que de chair de petit cochon. Voilà ce qui cloche pour les siens qui le chahutent et voient d'un très mauvais œil le chemin qu'il prend. "La tradition familiale c'est de tenir un commerce de boucherie-charcuterie et pas une boutique de mode!". Envers et contre les traditions et le poids de la famille, Loup Beauté tiendra -t-il bon ? Laissera-t-il sa passion être la boussole de sa vie ? Assumera-t-il ses différences jusqu'au bout ? C'est ce que vous saurez en découvrant cet album qui voit aux éditions Les Minots une double signature très prometteuse. Un texte simple et fluide, des illustrations de grande qualité, une mise en page soignée, très belle qualité d'édition ainsi qu'une double page finale qui conduit le lecteur dans l'atelier de Mélanie Desplanches, c'est un *** Coup de cœur***
La chronique du Tiroir à histoires iCi

Coucou ! de Fiona Roberton. Il a une drôle de petite tête se petit oiseau qui naît si différent du reste de sa fratrie. Au départ, tout allait bien "jusqu'à ce que les autres oiseaux s'aperçurent que Coucou... était différent". Personne ne le comprenait, "alors Coucou décida qu'il valait mieux partir, et, courageusement, il se mit à la recherche de quelqu'un qui pourrait le comprendre". Le chien qui fait ouaf, le mouton qui fait bééé, ou les grenouilles qui répondent Coâââ ? à chacun de ses coucous. Non personne ne le comprend. Coucou se sent seul, vraiment très seul, l'apprentissage d'une autre langue à L'école d'excellence lui permettra-t-il de mieux s'intégrer ? Pas sûr, comment faire pour le petit oisillon pour enfin trouver quelqu'un qui le comprenne ? Touchante et sensible cette histoire montre à quel point il est difficile de s'intégrer dans la société quand on est porteur d'une différence fortement marquée. Le courage et tous les efforts de Coucou seront finalement récompensés, mais pas malheureusement, par le travail et l'énergie qu'il fournit pour apprendre à parler comme les autres, il n'en est pas capable. Servie par des illustrations douces, cotonneuses, rondes et pleines de tendresse, Coucou! de Fiona Roberton est un bel album autour des troubles du langage et de la quête de soi. 
Cet album faisait partie de l'excellente sélection autour de l'orthophonie 
réalisée par Marianne de La Mare aux Mots Ici

M. Tigre se déchaîne de Peter Brown. Quand tout le monde est heureux dans la vie, c'est ce que dit le texte, l'illustration est grise en bichromie et les animaux, représentés debout et habillés comme des humains ont la mine aussi grise que le plomb, aussi grise que le béton de la ville, aussi grise que le noir des nœuds papillon dont sont vêtus les représentants masculins, aussi noir que les nœuds des chapeaux coiffés par la gent féminine. Tous bon chic bon genre. Tous sauf M. Tigre. Lui il est en couleur, orange pétant, il n'est pas heureux et il le dit. Il n'en peut plus de bien se tenir, de respecter les codes, il veut s'amuser, être lui, il veut de la fantaisie. Et tiens s'il se remettait à quatre pattes ? Et tiens s'il grognait, s'il souriait enfin ? Monsieur Tigre devient chaque jour un peu plus loufoque et dérange jusqu'à se mettre carrément à poils (avec des s parce qu'il en a beaucoup, dans un très beau pelage fourni et que finalement il n'a pas besoin de costume ni de haut de forme s'il veut être vraiment lui). Sauf qu'il dérange encore plus, alors il se fait chasser de la ville. Expulsé dans la savane avec ses rêves de sauvagerie. Et voilà, c'est fini ? Non pas tout à fait, et s'il avait planté un petit grain de folie parmi ses amis ? Dans un album graphiquement très réussi, le message passe avec humour, fantaisie et dynamise : tout Peter Brown. *** Coup de cœur ***.  
Jeanne la girafe de Julie Mercier et Pierre Crooks. Pauvre petite Jeanne, elle est très timide, n'ose jamais parler, "elle n'aime pas sa voix et elle n'ose jamais chanter". Elle aimerait tant, pourtant. Elle aimerait tant faire comme Léonard ou comme Flafla, mais elle n'y arrive pas. Et si elle utilisait ses très belles tâches pour raconter des histoires ? Elle trouve par elle-même ses particularités et les différences qui forgent son identité. Jeanne la girafe est un bel album à découvrir dès la petite section pour permettre à chacun de comprendre que tout le monde peut trouver sa place dans le groupe et faire confiance en ses propres ressources, tâches ou pas tâches, exploitées graphiquement dans une belle couverture. 


*** Les références ***
* Le crocodile qui avait peur de l'eau de Gemma Merino Editions Casterman - février 2014 13,95 € à partir de 4 ans *** Coup de cœur***.
* Le Loup Beauté d'Angeline Gemma Merino Editions Les Minots- mars 2014 13,50 € à partir de 4 ans *** Coup de cœur***.
* Coucou! de Fiona Roerton Editions Circonflexe - janvier 2014 13 € à partir de 3 ans
* M. Tigre se déchaîne de Peter Brown Editions Circonflexe - mars 2014 13 € à partir de 4 ans
* Jeanne la girafe de Julie Mercier et Pierre Crooks Editions Balivernes -  Septembre 2005 12€ à partir de 3 ans 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire