vendredi 23 octobre 2015

Des bisous et puis bonne nuit !

Il y a parfois juste besoin d'un petit bisou pour se laisser aller, pour se réconcilier, avec la nuit, avec autrui, il y a parfois juste besoin d'un petit bisou pour se faire pardonner, pour stopper le flux des émotions qui partent vers la colère, vers la tristesse, vers la fatigue qui fait se sentir mal ou maussade. Il y a parfois besoin d'un petit bisou, pour rien, comme ça. Pour dire qu'on est toujours un bébé, un petit, toujours le petit de maman, de papa, de ses parents, toujours le petit de papi et de mamie, même si on commence à devenir grand. Alors voici une chronique pour se faire des bisous et se souhaiter bonne nuit, sans oublier d'ailleurs que ce week-end, on devrait pouvoir dormir une heure de plus !
La boîte à bisous "Bonne nuit !" de Benoît Marchon et Soledad Bravi. Pas d'histoire dans ce coffret, mais le pied à l'étrier de celles qui peuvent se raconter à l'occasion d'un bisous, d'un départ dans la nuit, dans les rêves. Pas de livre mais de belles cartes épaisses et cartonnées qui souhaitent bonne nuit d'un côté étoilé et qui proposent, de l'autre, un câlin ou un nombre de bisous et une façon de les faire. "Bonne nuit mon oiseau des îles" et voici "cinq bisous mouillés dans le cou" ; "Bonne nuit mon petit ours" et pour toi "un câlin très très fort en grognant tendrement 'grrrrrrrrr'" ; "Bonne nuit mon bijou" et en route pour "quatre bisous prouts sur le ventre". Cadeau de naissance, d'anniversaire à offrir aux tout-petits, ce coffret écrin de tendresse est à offrir aux plus grands aussi et aux familles. Les parents aussi peuvent piocher leur carte et réclamer le bisou spécial ou le câlin original ! Une bonne idée, illustrée avec tout le pétillant de Soledad Bravi.

Moi, j'aime la nuit et Moi, j'aime les histoires de Mathilde Bréchet et Camille Chincholle. Dans cette collection de livres à toucher pour les tout-petits chez Gallimard Jeunesse, deux titres tout doux, un format carré aux coins arrondis, une couverture molletonnée, un intérieur tout cartonné avec des animations, des illustrations pleines, chatoyantes, rassurantes pour adoucir le moment de la séparation, échanger et se laisser aller au sommeil. Dans le premier titre, l'enfant suit des bébés animaux qui aiment la nuit. Les renardeaux jouent dans les buissons, les loutres nagent au calme, les marcassins écoutent une histoire, les bébés chouettes et hiboux regardent les étoiles qui scintillent. Sur chaque page un volet à ouvrir, des matières à toucher. Dans le second album, les bébés animaux indiquent pourquoi ils aiment les histoires. Elles font voyager l'ourson, elles effraient le tigron, emmènent le panda à l'aventure... Beaucoup de tendresse dans des albums solides et très agréables à manipuler : tout à fait adaptés aux petites mains.

Eliott n'a pas sommeil de Françoise de Guibert et Olivier Latyk. Comme beaucoup d'enfants, une fois l'histoire lue et les rituels du coucher passés, Eliott trouve tout un tas d'excuses, d'astuces et de petits manèges pour repousser repousser repousser le moment où il devra fermer les yeux et s'abandonner à cette drôle d'inconnue qu'est la nuit. Son doudou a disparu, il a soif et maman rouspète, il rallume sa veilleuse et relit ses livres... Cette fois-ci c'est papa qui n'est pas content du tout. Mais vraiment, Eliott n'a pas sommeil. Il le dit à son papa d'ailleurs, en bâillant. Pas le temps d'entendre la réponse, finalement Eliott s'est endormi. Ce nouvel opus d'Eliott se construit d'un univers graphique très doux et propose une histoire miroir dans laquelle petits et parents se retrouvent forcément !

La boîte à bisous de Pascal Bruckner et Mayana Itoïz. Il y a ce bébé qui naît, qui porte un joli prénom, Juliette, qui a une maman et un papa. Du côté papa, ça pêche. Bourdes, grossières  erreurs, étourderies à répétition, le papa ne sait pas comment faire avec ce petit être là. Cela pourrait être étonnant. Très étonnant, trop même. Et puis en relisant bien l'album j'ai pensé au baby-blues qu'ont parfois les mamans autour de la naissance de leur(s) enfant(s). Sous cet angle, il prend sens, car dans ces situations les mamans perdent leur bon sens, leur assurance et s'éloignent fortement de leur(s) bébe(s) sans savoi répondre à leurs besoins. Alors pourquoi pas les papas ? Si la baby-blues existe pour les papas, il pourrait être représenté par cet album-là, notamment parce que l'enfant est très réactive à la situation : elle ne mange plus, elle pâlit... Le papa de Juliette trouve une solution, une boîte à bisous qui lui permet de nourrir d'amour et de soins l'enfant, mais sans s'impliquer directement. Mais le jour où cette boîte casse, il lui faudra accepter de perdre cette béquille et se rassurer sur ses compétences de papa et ce jour-là, quand il osera affronter ses peurs et ses angoisses, quand il fera le premier bisous, une autre histoire s'écrira plus spontanée, plus naturelle cette fois. Cette histoire-là, sous cet angle là est touchante. Les illustrations sont vraiment réussies, un très joli travail aussi sur les pages de garde, elles font passer des émotions fortes, et aident à retrouver le sourire, quand Juliette et ses parents le retrouvent eux aussi.
Bonne nuit doudou chéri illustré par MissBonbon. Un petit doudou et un tout petit livre pour sourire et dire bonne nuit en amadouant le coucher avec des petits rituels. Caresser la tête du doudou pour le rassurer, il a peur du noir ; lui faire un câlin, un bisou tout-doux, lui chanter une petite berceuse. C'est un petit livre aux tendre couleurs pour amener l'enfant à lâcher prise tout en douceur.





*** Les références ***
* La boîte à bisous "Bonne nuit" de Benoît Marchon et Soledad Bravi - Editions Bayard Jeunesse - 1er octobre 2015 -  12,90 € - Dés la naissance - pour toute la famille
Moi, j'aime les histoires et Moi j'aime la nuit de Mathilde Bréchet et Camille Chincholle - Gallimard Jeunesse - juin 2015 -  10,50 € - à partir de 6 mois
Eliott n'a pas sommeil de Françoise de Guibert et Olivier Latyk  - Editions Gallimard Jeunesse -  mai 2015 - 9,90 € - dès 2 ans
La boîte à bisous de Pascal Bruckner et Mayana Itoïz - Editions P'tit Glénat - 16 septembre 2015 - 11 € - dès 5 ans
Bonne nuit doudou chéri illustré par MissBonbon - Editions Larousse -  février 2015 - 12,90 € - dés la naissance


L'année dernière je vous parlais déjà du changement d'heure, marronnier, c'est par ici avec de très beaux albums : 
Le petit voleur de temps de Nathalie Minne - Editions Casterman  - septembre 2014 - 14,95 € - à partir de 4 ans *** coup de cœur***
Les petites heures de Gwen Keraval - Editions Fleur de ville  - octobre 2014 - 12,90 € - à partir de 3 ans *** coup de cœur***
La nuit d'Ingrid Seithumer et Parastou Haghi - Editions Philomèle  - octobre 2014 - 13,50 € - à partir de 3 ans *** coup de cœur***
Ecoute dans la nuit En collaboration avec Christel Denol, illustré par Emiri Hayashi - Editions Nathan - octobre 2014 - 14,90 € - à partir de 6/9 mois 
Le livre de la nuit de Valérie Guidoux et Hélène Rajcak - Editions Casterman  - septembre 2014 - 16,75 € - à partir de 8 ans *** coup de cœur***
Le laboratoire du sommeil de Sophie Schwartz et Irina Constantinescu, illustré par Aurélien Débat - Editions Le Pommier - mai 2009 - 6 € - à partir de 8/9 ans.
5 minutes avant d'aller dormir de Delphine Badreddine et Olivia Cosneau - Editions Nathan - octobre 2014 - 14,90 € - à partir de 18 mois 
Mon premier livre horloge de Madeleine Deny et Etsuko Watanabe - Editions Nathan collection Haut comme trois pommes - juin 2014 - 15,90 € - 3-7 ans
Mes premières activités d'école maternelle de Madeleine Deny avec la collaboration de Muriel Servadio-Martin, conseillère pédagogique et illustré par Etsuko Watanabe - Editions Nathan collection Haut comme trois pommes - juin 2014 - 15,90 € - 3-6 ans

Aucun commentaire:

Publier un commentaire