mercredi 12 août 2015

Conduite de jazz (berceuses)

Quand mes obligations et mes responsabilités ne me rattrapent pas je redeviens un oiseau de nuit. Quand mes yeux ne piquent pas, que la journée n'a pas été trop dense, je suis un oiseau de nuit. Quand c'est les vacances, que je me suis enfin reposée, que j'ai levé le pied, je redeviens oiseau de nuit. Je traîne, je tourne, j'écris, je lis. Je regarde mes photos, les aiguilles qui tournent, je leur plaque le noir et blanc, aux photos, pas aux aiguilles, je tire sur les contrastes, en fil tendu, quand je ne les juge pas suffisants dès la prise de vue. Je me promène, dans mes pensées, sur mon clavier, dans le silence de la nuit. Mes oiseaux sont endormis, les petits chats presque, aussi. Mes yeux noisettes sont amandes, je regarde la lune. Elle éclaire, ou se cache, se promène, entière, croissant, jamais la même lumière. J'aime la nuit, le hors-temps qu'elle procure (ou m'offre).  Je ne sais pas si j'aime être seule, mais je le suis. Je n'aime pas conduire de nuit. Mes yeux noirs y voient trop flous et pleurent des reflets, de la lumière des phares, pleurent éblouis. Mais j'aime l'ambiance, des lumières qui défilent, de la photo qui pourrait être faite, vitesse longue, pause. Je n'ai pas le temps, pas le filtre. J'aime rouler de nuit. Pas conduire. Je me souviens être deux sur la route. Je roule le jour, je conduis. Des sacs en guise de copilote. Je leur mets la ceinture pour ne pas que le système automatique détecte que mon passager inerte n'est pas attaché. Je pose une ambiance nuit, aller et retour, temps de sieste pour les marmots, ficelés derrière, avec des sacs jusqu'aux jambes, aux coudes. Petite voiture, départ à l'aventure. Départ musical jazz avec deux livres-Cd complémentaires à offrir et à se faire offrir... 
Mes plus belles berceuses de jazz et autres musiques douces pour les petits. Dans ce livre-disque, c'est une véritable invitation au voyage qui se dessine, tant pour les yeux que pour les oreilles, de tout âge d'ailleurs. Douceur, chaleur, envoûtement se dégagent de ces berceuses, sélectionnées par Gallimard en partenariat avec TSF Jazz pour initier les plus jeunes au jazz dans ce qu'il a de plus suave et doux. Que de grands noms : Billie Holyday, Dean Martin, Louis Armstrong, Ella Fitzgerald, Duke Elligngton, Nina Simone... Des interprétations fabuleuses, de titres connus du répertoire et dont on ne se lasse en aucun cas. Le voyage musical est accompagné, dans un très beau livre cartonné, aux pages épaisses adaptées aux petites mains, d'illustrations aussi colorées que douces signées Elsa Fouquier, Alexandra Huard, Clotilde Perrin et Charlotte Roederer. Elles permettront aux jeunes enfants une immersion tendre dans un univers musical tout à fait à leur portée. Un ouvrage à écouter en famille, pas uniquement sur la route, et qui a la particularité d'apaiser et d'emporter dans les nuages cotonneux du paisible ou de Morphée. Durée : 52 minutes. 
Extrait sur le site de Gallimard Jeunesse Ici.
Les plus belles berceuses de jazz. Signé graphiquement par la grâce d'Ilya Green, ce livre-CD emmène lui aussi dans un fabuleux voyage jazzy tissé de berceuses, lullabies, tendresse, douceur, caresse musicales, sensualité... La sélection, effectuée pour Didier Jeunesse par Misja Fitzgerakd Michel est aussi fabuleuse qu'intemporelle. Là encore, de très grands noms et des interprétations rêvées : Sarah Vaugan, Ella Fitzgerald, Blossom Dearie, Judy Garland, Billie Holiday, Chris Connor, Chet Baker... Le livre s'adresse à des enfants un peu plus âgés que le titre précédent. Les doubles pages, une par titre, sont exceptionnelles. Choyées par les somptueuses illustrations d'Ilya Green, denses en transmission, instants décisifs et émotions, elles présentent chacune titre et auteur, paroles des chansons et leur traduction. Un disque reposant qui s'écoute en famille, sans limite de temps ni d'âge, un fabuleux voyage. Un cadeau incontournable, une idée originale, chaleureuse et universelle, à offrir dès la naissance.
Extrait sur le site de Didier Jeunesse Ici.

*** Les références ***
Mes plus belles berceuses jazz Sélection TSF Jazz - illustrations Elsa Fouquier, Alexandra Huard, Clotilde Perrin et Charlotte Roederer - Editions Gallimard Jeunesse -  avril 2015 - 16,90 € - familial
Les plus belles berceuses jazz Sélection Misja Fitgerald Michel - illustrations Ilya Green - Editions Didier Jeunesse -  octobre 2012 - 17 € - familial

Aucun commentaire:

Publier un commentaire