mercredi 29 juillet 2015

Happy Grenouille Day !

6 ans mon petit batracien souriant. Des petites festivités avec quelques copains pas encore partis loin là-bas, un goûter, des bougies, des sourires et une mission pour ma pomme. Outre réussir un gâteau au chocolat avec une cuisinière d'occas'-vitro-trop-bas-de-gamme qui doit faire la jonction entre les deux habitats, la maison Rouge et la maison Cube à venir, leurs deux cuisines aménagées, il y a aussi fabriquer des balles de jonglage et initier à l'art de la jonglerie. A l'heure où j'écris cette chronique, fin de la journée sur les rotules, fête(s) d'anniversaire achevée(s), avec les enfants, puis avec la famille, moi aussi. Achevée je veux dire. Et je dois trouver mes bottes et mes chaussures de kayak, ce week-end escapade avec Sensation Bretagne dans le cadre du collectif Breizh Blogueuses. Les balles de jonglage ? Fastoche. Bas-semoule-baudruche. Et jonglez mes petits poussins, étape par étape. Le gâteau au chocolat ? Fastoche aussi avec un livre que je ne quitte plus depuis qu'il est arrivé et qui fait aussi partie de mes cadeaux de prédilection (retrouvez ici le pas à pas )
Un grand déménagement, pas de grand départ, c'est aujourd'hui malgré tout aussi le premier jour des grandes vacances. Je vais souffler. (enfin après avoir relevé les rotules, celles sur lesquelles je finis l'année scolaire). Le blog se met donc à présent au rythme farniente. Et si on ne quitte pas notre belle Bretagne, plats, bombés, petits ou grands, peu importe les formats, on quitte (un peu) les écrans. Des chroniques de-ci de-là, directions et redirection dans les archives (via la page Facebook du blog), nous voici en mode carte postale avec une vraie, forte, bonne reprise (et des surprises) le 24 août. En attendant, faites comme nous, lisez ! Et dessinez des hérissons pour fêter l'anniversaire d'Emilie de Domitille de Pressensé (ici). Et puis soufflez, le temps de casser le rythme, soufflez, sur le six bougies ou plus si elles s'accumulent. 6 ans mon petit batracien, plus deux tiers de sa vie sans son papa, je ne peux pas m'empêcher d'y penser à chaque fois que les enfants soufflent une bougie supplémentaire.

Souffler six  ? Non, souffler plus pour Lili Graffiti qui s'apprête à fêter ses 7 ans dans Sept bougies pour Lili Graffiti de Paula Danziger, illustré par Tony Ross. Tony Ross, graphiquement, on se lance tout de suite ! Sans être déçu, la représentation qu'il fait de Lili, personnage principal, colle parfaitement au texte. Une enfant intrépide, vive, curieuse, drôle, qui n'a pas les deux pieds dans la même basket, ni des couettes très symétriques. And so ? Chemin de traverse pour un personnage très attachant qui ne prend pas une ride (juste une bougie) dans cette réédition qui permet aux plus jeunes de découvrir le personnage dont les histoires étaient destinées à l'origine à leurs aînés. Demain c'est le 7 juillet et le 7 juillet, c'est l'anniversaire de Lili. Elle est très impatiente que ce jour tant attendu (depuis 364 jours exactement), elle ne tient plus en place. En plus personne ne s'occupe vraiment d'elle, sa mère se fait teindre les cheveux (avec beaucoup de goût, celui d'une créature de film d'horreur, c'est peu dire), Justin son meilleur copain est aux abonnés en retard (c'est toujours mieux qu'absent même si Lili ne voit pas tout de suite la différence). Bref cette veille d'anniversaire n'est pas très cool. Mais qu'en sera-t-il le lendemain ?
Synchro et d'actualité Lili Graffiti fait du camping (re)paraît simultanément, toujours en Folio cadet - premières lectures. En route pour les vacances ! Deux semaines pour Lili et sa mère, mais aussi Justin (son meilleur ami), Danny et leur maman. Et les deux aînés ont beau rentrer en CE1 dans quelques semaine, c'est un petit peu la bazar sur la banquette arrière ! Heureusement la troupe arrive vite à destination : une belle maison de vacances avec une cabane dans les arbres et une piscine ! Il n'y a plus qu'à attendre les papas et si la bande des grands passait une nuit sous la toile de tente ? Très bonne idée... jusqu'à ce qu'elle ne le soit plus !





*** Les références ***
Sept bougies pour Lili Graffiti & Lili Graffiti fait du camping de Paula Danziger, illustrations de Tony Ross - Editions Gallimard Jeunesse -  mai 2015 - 5,50 € - à partir de 6/7 ans

 Parmi les cadeaux d'anniversaire, pour compter les moutons avant de s'endormir, les attirer, les dévorer, j'ai (grave) craqué sur cette chemise de nuit sur laquelle on voit le loup de Mario Ramos déguisé en grand-mère de Chaperon. Une création Petit Bateau / L'Ecole des Loisirs à l'occasion des 50 ans de la Maison d'édition à découvrir ici.
Mario Ramos chez Maman Baobab c'est Ici ou Ici par exemple !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire