vendredi 26 juin 2015

Voisins voisines, chatons, cartons

Il reste des cartons à vider, il reste la ligne ADSL à terminer, m’a dit l’opérateur, car le logement est neuf et vous avez vue sur les champs. L’impasse.  Il reste les lampions à mettre au plafond, les cartons vides à stocker, dans une année, on repart dans l’autre sens. Il y a les étagères à remplir, les courses à faire, le transfert du congélateur à voiturer. Il y a le four à regarder de plus près, c’est marrant comme cet achat sur le dit "Bon" coin pour patienter entre deux cuisines aménagées,  n’a pas l’air de fonctionner. Ne pas remettre en question l’honnêteté des gens,  non non, ne pas. Il y a les étages à monter, une petite table à récupérer, pour dedans ou dehors, la basse ne passe pas ici, on a divisé par deux l’espace. Il y a mes déménageurs à inviter. Il y a la fin d’année à terminer, avec son lot de rendez-vous, de points, de bilans, et le retour du médical aussi, du pas drôle, des contrôles repoussés, aux grandes vacances, par facilité. Ah non, pour repousser.  Et puis il y a les chatons : Chaussette, Coquillette, La P’tite Josette, Chouquette et Mouche. Ils ont quelques semaines, trois aimeraient trouver une famille à proximité de Rennes (à moins que ce ne soit moi), ils mettent Christine (leur mère) dans tous ses états. Avec la chaleur, la hauteur, la voici carpette, inquiète, brouette et tous les trucs en –ette.  Alors pour se remettre, elle mange des croquettes et s’échappe de temps en temps faire un petit tour dans les champs. Ou surveiller l’arrivée de l’Adsl. Elle visite. Et nous on commence à rencontrer nos voisins, nos voisines. On a vu en hauteur dans notre collectif. On y est sages comme des étages. 


Des amis à chaque étage de Chantal Wibaux et Adrien Albert. Gaston vient d’emménager dans son nouvel appartement. C’est un éléphant, il vit tout en haut de l’immeuble, au 5e. Il est encore dans tous ses cartons ce qui ne l’empêche pas de trouver un papier et un crayon pour inviter ses voisins le soir même chez lui à 19 heures. En faisant le tour du voisinage il découvre des objets. A l’étage du dessous une loupe, au 3e une cuillère en bois, une dent plus bas. Chaque fois il laisse imagine à qui l’objet appartient. Et quand il arrive au rez-de-chaussée, il y a déjà une fête en cours. L’occasion de rencontrer tous ses nouveaux voisins et de retrouver les propriétaires de cette chasse aux trésors improvisée, sans qu'ils ne ressemblent  à ce que l'éléphant avait envisagé ! 

*** Les références ***
* Des amis à chaque étage de Chantal Wibaux et Adrien Albert Edition L'Ecole de Loisirs - - avril 2013 - 11,80 € à partir de 4 ans.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire