mercredi 16 juillet 2014

Libre(s) comme l'air...

Il suffit parfois de peu pour enlever les petits nœuds, les sacs de sable, couper les cordes, prendre l'air, trouver ou retrouver le chemin de la liberté, prendre une autre direction.
Le monde t'appartient de Riccardo Bozzi et Olimpia Zagnoli. Des formes simples, des couleurs pimpantes, c'est ainsi qu'Olimpia Zagnoli explore la notion de liberté dans les pages d'un album très graphique, au texte simple, court, cadencé qui trace avec force le chemin de la liberté. " Tu es libre, c'est une chance". Libre d'aimer, d'être aimé ou non, "de croire en ce que tu veux (...) ou de ne croire en rien". Libre de jouer, de tenter, d'oser, d'être malheureux aussi pour mieux goûter au bonheur. Sobriété élégante et édition de qualité, cet album s'impose pour initier les enfants à la philosophie et leur permettre de réfléchir sur une notion essentielle : la liberté. Celle qui pourrait s'arrêter où commence celle des autres, car si "le monde t'appartient ", "tu appartiens au monde" deux phrases qui ouvrent et closent un album à découvrir dès 4 ans. *** Coup de cœur*** 
Ma tempête de neige de Thomas Scotto. Zacharie a 19 ans, encore étudiant, il va devenir père. Alors que son entourage voit l'événement qui va bouleverser sa vie comme une aliénation, lui, dans une narration à la première personne, intense et pleine d'émotion, s'adresse à son futur enfant avec l'élan, la fougue, la joie mais aussi la peur de devenir père ou de l'être déjà. La narration remonte le temps pour raconter la rencontre avec Katell, la jeune femme de 24 ans avec qui Zacharie décide de concevoir un enfant, comme si c'était déjà une évidence. "Pas un accident". Une narration qui livre la tempête sous le crane d'un jeune homme presque sorti de l'adolescence, pas tout à fait adulte, mais déjà père, un bouleversement profond, une tempête de neige, référence à l'écrivain américain Richard Brautigan dont Zaccharie lit quelques lignes à sa compagne et à leur enfant, in utero. Un récit particulier et un thème rarement traité en littérature jeunesse (voire pas ?), ce qui en fait toute son originalité, dans un roman court à lire dès 14 ans qui ne m'a pas emportée. Je découvre la collection D'une Seule voix chez Actes Sud Junior avec ce roman à la couverture élégante et je garderai un œil dessus, pour l'originalité des sujets traités et le point de vue adopté.

Les éoliennes d'Hélène de Sébastien Chebret. Hélène a reçu une très belle maison de poupée pour son anniversaire dans laquelle son grand frère voudrait installer la lumière. Son idée ? Construire une éolienne. Et c'est ensemble que les deux enfants se mettent au travail. Carton, petit moteur, fils et petite ampoule, en route pour la bidouille mais organisée, illustrée et expliquée pas à pas dans un encadré bricolage qui ponctue chaque double page. Une fois l'installation électrique montée, il faut créer les ailes de l'éolienne, puis fixer le tout avec un bouchon de liège et laisser la narration filer, avec une histoire autour du projet mais aussi une mine d'informations, des explications scientifiques données dans un ordre logique, pédagogique et instructif : "je découvre", "je découpe", "je bricole", " je fabrique", "j'éclaire". Une collection proposée par Eyrolles jeunesse adaptée en vacances comme en classe ou au centre de loisirs à explorer dès le CM1.

*** Les références ***
* Le monde t'appartient  de Riccardo Bozzi et Olimpia Zagnoli Grasset Jeunesse - juin 2014 - 12,50€ à partir de 4 ans
* Ma tempête de neige de Thomas Scotto  Actes Sud Junior - février 2014 - 9 € à partir de 14 ans
* Les éoliennes d'Hélène  de Sébastien Chebret - Editions Eyrolles Jeunesse - mai 2013 - 9,90€ à partir de 8 ans 



Et pour le petit vent de liberté,  je lis et  je relie...

* Une pizza pour Monsieur Wolf d'Anne-Gaëlle Balpe et Elodie Durand Editions L'Elan Vert ET * Je suis sa fille de Benoît Minville, Editions Sarbacane - iCi

3 commentaires:

  1. Deux chroniques récentes pour moi avec le Monde t'appartient et le Thomas Scotto. Deux beaux coups de coeur.

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour l'info Moka, n'hésite pas à mettre le lien !

    RépondreSupprimer
  3. Oh oui alors, trop bien le Scotto et le Bozzi. Deux livres coups de coeur par chez moi aussi !

    RépondreSupprimer