mercredi 21 mai 2014

Mercredi mal léché...

... A moins que ce ne soit les ours. Fin d'une journée de rendez-vous intense. Quitte à bénéficier d'un congé pour cela, autant la booker. Et le sac à main ? Aussi ! Entre les carnets de santé, les papiers à donner, à échanger à faire signer, la carte Vital, les bouteilles d'eau, les compotes coupe-faim, feutres et papiers non peints, les piles d'appareils auditifs et la boîte pour les ranger parce que finalement, maman, y a otite, le sachet isotherme pour vaccin, les bonnets, les gilets, remets ton ciré, il pleut, vite, vite, vite, on court tous les trois, on va être en retard, il y a des albums. Pour patienter, pour faire patienter les petits patients en salle d'attente. En salles d'attente. Aujourd'hui on avait pris un livre sur un train, un livre avec une girafe pour deux chroniques que je vous proposerai prochainement, et deux albums avec des ours, ceux que je vous présente maintenant. Aujourd'hui on n'a fait que courir, on est parti à 9h30 ce matin et on a filé filé filé, pour ne revenir qu'après le goûter. Je suis vannée, mais j'ai rendez-vous avec vous. Après un bain avec beaucoup de mousse et les Playmos, maman, une petite tarte et des crudités, un yaourt et deux histoires, mon duo énergique s'est endormi, sans demander son reste. Et moi, je bulle ? J'ai rendez-vous avec la machine à laver, le fer, l'aspi, la serpillière, j'ai rendez-vous avec les soins au chien, les trucs qui traînent par terre, j'ai rendez-vous avec les petits cartables à préparer, je veux une compote pour le goûter, c'est demain qu'il y a bibliothèque. On sera dimansse ou zeudi demain, maman ? Jeudi, chéri ! Z'adore zeudi car tu es avec nous le zeudi. Oui, mon poussin. Puis j'ai rendez-vous avec vous et les aiguilles de la pendule ont oublié de s'arrêter, et si la nuit tous les chats sont gris, je rejoindrais bien mon lit pour ne plus voir de couleurs. Ou alors en rêve. Un Petit Pois au bois dormant, une petite princesse Grenouille, comme dans les contes de fées. Chut, silence dans la maison, tout le monde dort. Il ne manque que le baiser du Prince Charmant. Il n'est pas là mais je sais qu'il n'est pas très loin non plus. Je souris. Je baille aussi. Et les ours ? Il seront sans Boucle d'or, dans ces deux albums là. Ni bien rangés, ni mal léchés.
Drôles de courses pour M. Ours de Monika Spang et Magali Le Huche. Quand Eustache décide de partir faire des courses et qu'il se rend compte que l'anse de son panier est cassée - zut alors!- il file à la petite boutique du coin : Marcel Bazar. Pas de chance, Marcel n'a plus de panier, ni de sac à dos, mais il est malin et peut-être pas très honnête. Il a des idées à revendre et un commerce à faire tourner, alors pas de souci pour lui, il transforme un ours brun gagné à la fête foraine l'an passé en sac à dos. Il suffit de lui ajouter deux lanières et le tour est joué, n'est-ce pas ? En voilà un sacré sac à dos ! Eustache qui semble plutôt content de son acquisition, n'a peut-être pas vu que l'animal était vivant. Il faut dire que l'essentiel pour lui était d'avoir un grand sac à dos pour mettre toutes ses emplettes. Il est grand, il est grand le sac, pas de souci. Il est gros aussi. Et un peu gourmand. Pas le genre à dire non quand on lui met du lait, du saucisson, du pain ou du miel dans le gosier. Mais comment tout cela va finir ? Très mal avec des babines mal léchées ? Je vous laisse le découvrir dans cet album joyeux et rigolo, qui chatouille le lecteur et l'emmène en toute insouciance dans son univers aussi fantaisiste que malicieux. Un délice ! *** Coup de cœur ***
Lu par Les lectures de Kik ici

Rikimini de Marie-Sabine Roger et Alexandra Huard. Rikimini est tout petit, riquiqui, tellement petit que dans sa classe, tout le monde se moque de lui. Tellement petit que Rikimini n'a pas d'amis. Toujours seul, il a pris l'habitude de passer des heures entières dans la forêt, "avec pour seule compagnie son écharpe et sa scie, son bonnet rouge et ses moufles de laine". Difficile pour lui d'entendre au loin les cris et les jeux des autres enfants, quand en parallèle, l'acerbe litanie, revenait dans sa tête en refrain, "Rikimini n'a pas d'ami. Rikimini est trop petit. Trop petit, et trop riquiqui". Et puis un jour, un lendemain de grand vent, un jour de solitude profonde, un jour de vacances, en arrivant près de son banc, il découvrit un ours immense, énorme, costaud, mais aussi doux qu'un agneau, à la fourrure rousse et chaleureuse, un copain à câlins, un ami à qui se confier, un pote avec qui jouer. Entre tas de feuilles joueuses et ami imaginaire, le "doudours" de Rikimini va permettre à l'enfant de trouver enfin une place dans le groupe d'enfants. Dans un format à l'italienne qui laisse une large place aux superbes illustrations d'Alexandra Huard, Rikimini est une histoire très sensible sur la différence, un album doux et poétique, qui n'est pas sans rappeler cependant la difficulté de s'intégrer à l'école, première réelle confrontation à la vie en société pour nos enfants, quand ceux-ci sont différents. *** Coup de cœur ***.  
La chronique de La Mare aux Mots ici


*** Les références ***
* Drôles de courses pour M. Ours de Monika Spang et Magali Le Huche Edition P'tit Glénat Collection Vitamines - octobre 2013 - 11 € à partir de 4 ans
* Rikimini de Marie-Sabine Roger et Alexandra Huard Edition Casterman Jeunesse septembre 2012 - 13,95 € à partir de 4 ans

Aucun commentaire:

Publier un commentaire