mercredi 26 mars 2014

Le petit oiseau est de sortie !


C'est un petit livre carré qui se déplie malicieusement en accordéon. C'est un petit livre carré qui a pour plume Séverine Vidal quand est aux plumes (d'oiseaux) l'illustratrice Csil. Elle offre au texte un univers très doux, au trait délicieusement naïf à un album aussi beau qu'oiseau qui en compte pas un, pas deux, pas trois mais pas moins de, tenez-vous bien, 55 ! 55 oiseaux de Séverine Vidal et Csil aux éditions Winioux. Un oiseau tout d'abord et une épaule aussi, celle de l'enfant qui narre le voyage ou le rêve d'un oiseau qui pointe du bec la page à tourner, prêt à en rencontrer un deuxième dans un nid, un troisième en plein ciel qui emmène les deux autres dans son sillage, puis un quatrième et même un cinquième posé comme les autres sur le bras de l'enfant qui fait branche le temps de reprendre leur souffle pour repartir de plus belle, à tir d'ailes. Chat danger, plumes dociles mais pas cervelles de moineaux, cette histoire là conte et compte jusqu'à dix puis saute jusqu'à 55 tout en poésie et en finesse, celles d'un duo auteure / illustratrice comme on aime en rencontrer dans le paysage des beaux albums jeunesse. Une très belle qualité d'édition, un carton épais qui permet d'exposer l'histoire sur une étagère quand elle n'est pas lue, quand l'album n'est pas manipulé, une frise de haut rang à offrir dès la naissance, que l'enfant pourra découvrir petit à petit en grandissant pour apprendre à compter sur ses oiseaux. Et il y a même un chat dedans, un gros gros chat. Pour un argument de plus, s'il en fallait un. Pour vous faire aimer cet album comme je l'aime, je vous montre comment je le regarde, avec quelques photos prises sans dessus dessous parfois mais toujours avec beaucoup de douceur... Et de plaisir de la prise de vue ! *** Coup de cœur *** 

J'ai ouvert cette chronique avec 55 oiseaux car c'est l'album qui m'a donné envie de traiter la thématique oiseau. Sa douceur s'accorde parfaitement avec un album que j'ai découvert en même temps, à Montreuil, Le Lion et L'oiseau de Marianne Dubuc aux Editions La Pastèque.
Un lion en salopette bleue, un lion jardinier à la crinière parfaitement domestiquée travaille au jardin un jour d'automne. Un jour de migration, un oiseau tombe, trop faible pour faire le grand voyage, il est recueilli par le lion, soigné et adopté pour passer les froides saisons. Une amitié forte naît de leur quotidien, qui se déroule et est montré par les temps de déjeuner, de jeux, de lecture, de pêche et le feu dans le cheminée. Le temps file, la neige arrive, l"hiver passe, les amis sont protégés, l'oiseau est bien au chaud dans le foyer du lion. D'une incroyable douceur les illustrations sont légères et l'histoire s'interrompt d'un coup avec une double page blanche, des pages enneigées, qui laissent poindre un perce-neige, annonçant le déclin de l'hiver et l'arrivée du printemps. Quand le printemps revient et avec lui les migrateurs, l'oiseau n'a qu'une envie, rejoindre les siens, ce qu'accepte le lion non sans tristesse, "c'est la vie". Très peu de texte et de très belles illustrations mènent une histoire sensible autour de l'amitié dans un album de grande qualité à découvrir absolument. *** Coup de cœur *** 

Mon oiseau... de Christian Demilly et Marlène Astrié, Editions Grasset Jeunesse. Un petit garçon raconte ce qu'est pour lui son oiseau, entre animal de compagnie et ami, l'oiseau doux qui ne pique pas, l'oisillon qu'il a trouvé par terre, un jour par hasard, le cœur tambour battant dans le creux de ses mains, représente amitié, respect et liberté aussi. Car l'oisillon n'appartient pas vraiment au garçon "il n'est à personne, il est à lui" et cette rencontre entre tous les deux permet d'aborder émotions, liens d'amitié dans un texte tendre et bienveillant. Les illustrations sont aussi douces que le texte, papiers découpés, couleurs kraft, du brun, des verts, des rouges, elles sont légères et enluminent un très bel album qui aborde avec justesse les relations d'amitiés et le sens de la vie. *** Coup de cœur *** 

L'ïle aux fous de Marjolaine Pereira et Elisabeth Piquet. Bienvenue au pays des Fous. Non pas l'asile, mais l'île, l'île aux Fous de Bassan cet oiseau tout blanc au plumage jaune à la tête, aux yeux maquillés de noir, au bec bleuté, ce fidèle parmi les fidéles qui ne quitte jamais l'élu de cœur qu'il a choisi pour faire naître ses petits. C'est Bréhat qui est est son fief, " cerclée d'îlots épars, lovée dans un écrin d'un bleu profond (...). Au milieu des géraniums et des agapanthes, entourés d'hortensias et de fleurs géantes (...)". Un album pour partir à sa découverte, un album aquarelle et peinture traditionnelle pour découvrir d'une manière originale îles et côtes du granite rose, le Trégor, territoire des Fous, territoire de Bretagne.
Les oiseaux exotiques illustré par Marion Billet, Editions Gallimard Jeunesse. C'est avec un clin d’œil sonore que je termine cette thématique. Un nouveau titre paraît dans l'excellente collection Mes petits imagiers sonores chez Gallimard jeunesse dont je vous ai déjà parlé à plusieurs reprises. Elle propose 6 images et 6 sons associés qui intrigueront les tout-petits : la mainate de Ceylan, le loriquet arc-en-ciel, l'incontournable toucan que l'on retrouve en couverture, le martin-pêcheur, le manchot royal et le flamant rose. Les illustrations de Marion Billet sont vives, joyeuses et colorées, l'univers sonore proposé est aussi surprenant... qu'exotique ! 

*** Les références ***
* 55 oiseaux de Séverine Vidal et Csil, Editions Winioux - Novembre 2013 - 10 €
* Le Lion et l'oiseau de Marianne Dubuc, Editions La Pastèque - Juillet 2013 - 16,40€
* Mon oiseau de Christian Demilly et Marlène Astrié, Editions Grasset Jeunesse Février 2014 - 15,90€
* L'ïle aux Fous de Marjolaine Pereira et Elisabeth Piquet, Editions Millefeuille - collection Patrimoine maritime avril 2008 - 14€
* Les oiseaux exotiques illustré par Marion Billet, Editions Gallimard Jeunesse - collection Mes petits imagiers sonores mars 2014 - 10,10€

Aucun commentaire:

Publier un commentaire