dimanche 9 février 2014

Thé seul(e) ou thé accompagné(e), ce dimanche un, deux, trois par... Thé ! {box}



J'avais aimé ce cadeau de ma copine Ségo, un joli protège-livre et une boîte de l'excellent thé Kusmi, qui faisait suite à une chronique bobo, intitulée Y a un Thé à santé ? oui ! Il y a un boost, devenu un rendez-vous régulier, depuis, avec bien d'autres types de thé qui naviguent dans l'une de mes tasses quand l'autre est réservée au café. Oui, sur mon bureau (pro), j'ai deux tasses. Sur la table de la salle, il y en a souvent deux le week-end aussi, mais pas le soir. Le soir, je fais un choix, un seul, celui d'une théière ou d'une cafetière pour accompagner la deuxième partie de ma journée, celle qui court à partir de 20h00 et des poussières, pour filer dans la nuit, celle qui fait écriture, puis lecture, ma deuxième journée. J'avoue aussi parfois, des biscuits ou du chocolat accompagnent le temps qui file comme si le sucre non mis dans la tasse - ça non, vraiment, jamais ! - calmait la fatigue et alimentait, en plus des hanches, en énergie, ce temps volé au sommeil.
J'avais envie de parler du thé à travers de livres pour enfants, mais pas sans en goûter. J'ai eu la belle surprise de recevoir 7ème Ciel, la box de janvier d'Envouthé. "Chasseur de thé", la marque propose plus de 400 thés différents dans son Envouthèque et concocte chaque mois des box thématiques dans laquelle l'on retrouve 5 à 6 variétés de thé ou d'infusion, un carnet de dégustation, une surprise : Thé à la cour, Tour du monde, Maman et moi un duo d'enfer, A butiner sans modération... Toutes les boîtes sont à découvrir sur le site. La box de janvier, c'était d'abord une très belle harmonie de couleurs, bleu et blanc, nuage, neige et ciel d'hiver, et un packaging very chic. Côté odeur, des mélanges savoureux qui n'ont demandé qu'un peu d'eau bouillante et quelques minutes d'infusion pour se révéler à la hauteur de leurs promesses. Place à la dégustation. 



Le plus fort en goût, selon moi, Au bonheur de Sophie, rooibos, un thé sans théïne Sud Africain de Tnature, parfumé caramel-orange, feuilles de mélisse et mûrier. Pas tout à fait ma tasse de thé, je dois avouer, mais c'est le jeu de la sélection surprise. En revanche, le Thé Mu, La route des Comptoirs, un thé dit bien-être, avec écorces d'orange, graines d'anis, cassia, cannelle, réglisse, graine de fenouil et clous de girofle m'a vraiment séduite. Son goût épicé et intense est un vrai plaisir. Je dois aussi vous dire que j'ai fait revenir des carottes et oignons avec le reste de la théière pour parfumer une base de soupe et que le mariage  s'est avéré très concluant ! Mon préféré, le Bio Détox "L'autre thé". Je ne sais pas si c'est parce qu'il avait le mot détox dedans et que les bonnes résolutions de janvier pointent hanches cuisses abdos et fessiers, mais c'est le premier que j'ai testé. Il est à la fois léger et raffiné, mélange de thés vert, blanc et maté parfumés aux arômes de citron, de citronnelle et de feuilles d'ortie. Et comme je raffole de citronnelle (et pas beaucoup d'anophèles), il est le thé qui squatte actuellement ma théière et ma tasse et je redoute le moment où j'arriverai au fin fond du sachet (couleur kraft sur la photo). Pour se réveiller fruité le matin, des sachets Nina's Paris au doux nom de Eve, à glisser dans une tasse, au bureau par exemple, c'est ce que j'ai fait, d'un thé noir intense, adoucit par des arômes pomme, pêche, abricot, vanille. Surprenant et très plaisant. Je n'ai pas encore testé une tisane à réaliser avec une véritable Fleur de Lavande entière et séchée,  à faire infuser tête la première pendant 3 minutes dans de l'eau bouillante. L'idée de la marque Le Bénéfique d'être au plus près de la nature est bien vue. Selon la notice, son infusion colore l'eau en bleu turquoise, cela vaudra prochainement une photo voire plus, avec  peut-être une sélection de livres à la couverture bleue ! L'ultime thé sélection, non des moindres, Jour J de la maison Théodor, rien de moins qu'un thé blanc aux arômes de champagne rosé et de fraise. Une association pétillante et fruitée, parfaite pour laisser filer le temps du petit matin à la matinée. Le petit plus, dans la box, des sablé pépites de framboises, de la biscuiterie La Sablésienne, mais ça j'avais dit que j'arrêtais ! Par contre le thé, ça, vraiment pas, et j'adopterais volontiers ce type de rendez-vous mensuel. Chic sélection que cette box 7e ciel, bravo Envouthé. 
Pour accompagner ces dizaines de tasses, de mugs, de théières, de litres d'eau bouillante, ces soirées à lire ou à écrire, ces journées à travailler, voici une sélection raffinée elle aussi, de livres jeunesse dans lesquels on retrouve le thé, bien entendu.
Monsieur Ravel rêve sur l'île de l'insomnie de Frédéric Clément. C'est sur l'île de l'insomnie que nous conduisent les premières phrases du texte  - "Prélude à la nuit Oh! Ma belle tasse chinoise" - où Monsieur Ravel s'ennuie. Et le temps qui s'écoule n'en finit pas de ne pas passer et cette envie d'échapper à l'insomnie, entre rêve, musique et réalité. "Il attend... Il attend... Il attend la belle vague". Et puis au loin "deux points... et un filet de fumée... S'approchent de la plage une théière fumante suivie d'une délicate tasse chinoise d'une porcelaine exquise, si fine qu'on devine ses veines bleues et ses pensées". Et l'illustration qui la représente, à l'image de celle de tout le livre -CD est absolument remarquable.  Et c'est ainsi aussi que l'île s'emplit d'un parfum de thé anglais et que la théière tente entrées en matière, discussion sur la pluie, le beau temps, et que Monsieur Ravel continue de rêver et de nouveaux objets et personnages entrent dans la danse, la danse contre le temps. Et s'il fallait compter pour s'endormir ? Compter des boutons, par exemple ? Et si la vague tant attendue arrivait enfin ? L'espagnole, celle qui le prendra et le conduira enfin dans le sommeil. Boléro. Énergique, fort, explosif, il clôt l'histoire, il clôt la narration qui proposait par un voyage allégorique de revisiter l'oeuvre du compositeur, Maurice Ravel, et en ferme son répertoire proposé varié par Frédéric Clément, dans un grand nuancier musical qui accompagne le texte, et les illustrations de l'auteur, à moins que ce ne soit l'inverse. Bravo. *** Coup de cœur ***

La Madeleine de Proust  illustré par Betty Bone. Dans cet album à l'étonnante couverture jaune, Betty Bone a sélectionné trois extraits de Du Côté de chez Swann de Marcel Proust pour les illustrer et les offrir au lecteur enfant. Une théière emplit une tasse aux fins motifs à fleurs et soucoupe que l'on imagine en porcelaine. C'est la madeleine. " Comme je rentrais à la maison, ma mère voyant que j'avais froid, me proposa (...) de me faire prendre un peu de thé. (...) Je portai à mes lèvres ma cuillerée du thé où j'avais laissé s'amollir un morceau de  madeleine (...).  Un plaisir délicieux m'avait envahi. (...) D'où pouvait venir cette puissante joie ? Je sentais qu'elle était liée au goût du thé et du gâteau". Graphiques, modernes, énergiques et très colorées, les illustrations quittent vite le figuratif pour s'inscrire dans un monde entre deux, et laisser le texte cadencer, rythmer, mener un album d'une grande qualité éditoriale, divisé en trois grandes parties, elles-mêmes représentées par des aplats différents. Blanc avec une petite fourmi à chaque page, pour La Madeleine ;  noir pour Le drame du coucher, le jeune Marcel se souvient de ce moment de séparation difficile comme ça l'est pour beaucoup d'enfants ; Jaune flamboyant pour Gilberte, dont la couverture est d'ailleurs tirée. Album étonnant, qui vaut le détour, rien que parce qu'il propose au jeune lecteur le texte d'un auteur réputé difficile d'accès, mais pas seulement.
Docteur Parking  de Franz Hohler. Un quiproquo sur le mot docteur, et voilà que l'on prend pour médecin le docteur Parking, professeur de Lettres quand il aménage dans un village inconnu. Ses voisins interpellés pour le titre viennent lui rendre visite. Hôte bienveillant, ayant l'esprit pratique et maîtrisant l'art des déductions et de la logique, Docteur Parking leur offre des tasses de thé et des réponses qui les aident à affronter leurs petits maux et à régler leurs problèmes. Concurrent déloyal, selon les docteurs médecins locaux, ils demandent à ce que le docteur en lettres soit interdit de recevoir des gens pour leur donner conseils et thé.  Une bien drôle d'histoire qu'est celle-ci, avec en filigrane la peur des étrangers. Un roman bien conçu qui sous ses airs truculents n'est pas sans laisser pointer les réflexions sur l'autre, sur l'étranger, en permettant au lecteur pré-ado de prendre le chemin de la pensée philosophique.  *** coup de cœur ***
Alice au Pays des Merveilles de Lewis Caroll, adapté par Marie Chartrain, illustré par Nathalie Choux. Grand classique adapté pour les plus jeunes par Marie Chatrain, voici une version d' Alice au Pays des merveilles de Lewis Caroll. Il est vain que je vous résume l'histoire que vous connaissez déjà, en revanche, je tiens à vous préciser que dans cette édition, l'enfant trouvera un texte facile à lire et gaiement illustré. Le livre est proposé avec un très beau coffret qui comprend un service à thé en feutrine dont les détails sont juste parfaits, de la petite cuillère, au gâteau sec, en passant par le chapeau de la théière, tout y est ! Et y a t-il du thé dans le texte ? Bien sûr, le Chat de la Duchesse en est un grand amateur !

*** Les références ***
* Box Envouthé - Janvier 2014 -  7ème Ciel "Prenez de la hauteur" - 15,90€ + 4€ de port - http://envouthe.com

* Alice au Pays des Merveilles de Lewis Caroll, adapté par Marie Chartrain, illustré par Nathalie Choux, Editions Tourbillon - un coffret jeu accompagné d'un service à thé, octobre 2010 - 32,95 €

* Monsieur Ravel rêve sur l'île de l'insomnie de Frédéric Clément, Editions Didier Jeunesse, collection un livre un cd - août 2013 - 23,80 €

* La Madeleine de Proust  illustré par Betty Bone, Editions Courtes et longues, 2011 - 19,50€

* Docteur Parking  de Franz Hohler, Editions La joie de lire, 2002 - réédtion juin 2012 - 5,90 €

Aucun commentaire:

Publier un commentaire