vendredi 7 février 2014

Animal de compagnie : hic !

Médor le Maxichien de Rudolf Cechura et Jiri Salamoun. "Papa je veux un ien". Enfin un chien. Mais Alenka, petite fille au grand nœud dans les cheveux ne parle pas encore très très bien. Alors quand elle dit à son papa "je veux un ien", c'est bien un chien qu'elle veut. Avec une formule de politesse, et en la corrigeant un poil, "on dit 'je voudrais'", il accepte, le papa. Super chouette ! Voilà à la maison un petit chiot tout mignon baptisé Léodor, enfin baptisé Eodore par Alenka puisqu'elle ne sait pas dire le L, enfin Médor finalement parce que Papa, ça l'énerve un peu parfois, les soucis de prononciation d'Aleka - enfin de Aïa, parce que la petite fille ne sait pas non plus prononcer son prénom - du coup, il change son nom (au chien, hein ! Pas à la petite fille). Et l'aventure peut commencer. La grande aventure. Enfin non, la grosse aventure L'énorme aventure de Médor qui passe de petit chiot à maxi chien, qui passe d'une boîte à chaussures en guide de couche à une niche géante dans le jardin, jusqu'à ce qu'il la casse, car elle devient trop petite pour son format de géant. La papa qui avait dit oui pour le chiot a du mal a supporter cet énorme bestiau. Il décide de s'en séparer. Mais quand le chien sauve la vie de la petite fille, il change de ton, et passe de l'exaspération à la reconnaissance enfin, à deux ou trois degrés près, parce que vivre avec un maxi chien - croyez moi, vraiment, c'est mon quotidien - ce n'est pas toujours très simple à gérer !

Molosse d'Olivier Morel. Il est gros, rouge, il a de grosses dents et une grosse truffe, il a l'allure et le format, de loin, d'un bouledogue anglais. Son nom ? Molosse ! Il est grand, rouge, il a de grandes dents, les oreilles un peu décollées, des cheveux jaunes dressés en épis, on dit qu'il est blond, on dit qu'il est gentil aussi. Autant que son chien. Son petit nom ? Jojo. A eux deux, contrairement à ce qui est écrit dans l'histoire, gentils, drôles, amusants, bien dressés, ils font des trucs pas sympas : agresser enfants, facteur, chiens et chats, faire peur aux autres, déféquer dans le bac à sable ou sur les paillassons, voler... Jusqu'à ce qu'un jour, il le faut bien, tout se retourne contre eux. Enfin contre un plus précisément, car on ne fait pas grand chose aux enfants mal polis, belliqueux, teignes et mal élevés. Par contre pour leurs animaux qui n'y peuvent finalement pas grand chose, il y a la fourrière. Une histoire amère dont la conclusion bien sentie peut permettre aux grands enfants de réfléchir sur la responsabilité qu'est le fait d'avoir et d'éduquer un animal domestique.

Quel fichu chat ! de Tony Ross. Suzy, un grand chat aux poils longs et blancs, aux grands yeux bleus et à la frimousse malicieuse est sage. "La plupart du temps, elle se tient correctement". Oui la plupart du temps. Le reste du temps, par contre, il arrive qu'elle ne soit pas sage du tout. Mais alors pas du tout. Elle renverse des objets, met des poils partout, elle fait même pipi dans le sac de golf de papa, mord parfois les chevilles ou fait ses griffes sur le canapé. "Ah ! Quel fichu chat!",  "Ah ! Quel fichu chat!",  "Ah ! Quel fichu chat!", on n'entendait que ça dans la maison. Jusqu'au jour où Suzy refusa de manger et de boire. Un petit tour chez le vétérinaire fut nécessaire. Et quand papa revint à la maison avec le panier vide, ce fut le drame à la maison. Tout le monde était inquiet pour le fichu chat mal fichu dont l'absence pèse lourd sur le moral de la maison. Rentrera-t-elle bientôt à la maison ? C'est ce que vous découvrirez à la lecture de cet album pas mal fichu du tout qui montre à quel point, et presque quoi qu'ils fassent, on les aime ces petites bêtes là. Sur ce, je vais laver le tapis de salle de bain du jour, marqué quotidiennement par la présence d'un chat de 7 ans dont les hormones bien que compromises par une intervention courante, s'en donnent à cœur joie dans la pièce d'eau dont il est OBLIGATOIRE ici, de FERMER la porte, merci !  Ah ! Quel fichu chat !


*** Les références ***
Médor le Maxichien de Rudolf Cechura et Jiri Salamoun, Editions La Joie de lire, 1981 - réédition mai 2013 - 15,90 €
Molosse d'Olivier Morel, Editions Courtes et Longues, 2007 - 12,50€
Quel fichu chat ! de Tony Ross, Editions Gallimard Jeunesse, août 2013 - 12,50 €


Aucun commentaire:

Publier un commentaire