dimanche 8 septembre 2013

Atelier gâteaux fastoches !

Pour le goûter d'anniversaire de Grenouille-qui-n'aime-que-les-gâteaux-au-chocolat, on a fait un gâteau au chocolat ! Comme j'avais envie de changer de recette, comme je voulais faire ce gâteau avec les enfants, comme il fallait donc qu'il soit facile à réaliser, comme j'avais reçu deux très beaux petits livres de recettes édités chez Thierry Magnier, nous nous sommes lancés dans la recette d'un gâteau fastoche, au chocolat bien sûr !

Deux petits "chefs" en tablier, répartition des tâches (et de quelques salissures), disposition des ingrédients et des ustensiles... Et c'est parti, dans une heure et demie nous allons chercher les premiers invités au centre de loisirs. Autant dire qu'il faut faire vite, et bien. Et c'est d'ailleurs en un rien de temps (surtout si on exclut le temps de nettoyage) que la pâte du gâteau au chocolat a été réalisée (et le fouet léché). Alors bien sûr, vous en donner la recette exacte serait trahir l'auteur, du coup ne m'en voulez pas trop. Vous ne saurez rien, presque rien. Très peu d'ingrédients, très peu d'ustensiles, un délice pour les fines bouches ou les goulues, ce Fondant au chocolat, est un hymne pour les hanches maternelles ou les p'tites joues rebondies des petits. Histoire de vous donner un petit peu envie, j'ai pris quelques photos de l'atelier. Et si vraiment vraiment, vous êtes sages, je peux vous la concocter à l'occasion d'un goûter, d'un petit déj, d'un pique-nique, d'un salon du livre. 

J'admets que je simplifie le gâteau fastoche et que je ne fais pas de vrai bain marie. 
Chocolat fondu au micro-onde, il n'y a plus qu'à mélanger, à faire fondre les petits morceaux rescapés et à lisser. 
Enfant gourmand élevé au fouet. 

Je ne vous donne pas la recette du gâteau au chocolat, mais par contre, je ne résiste pas à l'idée de faire un focus sur le gâteau au yaourt, puisque je vous en ai parlé il y a peu de temps (Ici). Et comme je sais que vous avez été sages, je vous livre ma version modifiée de la recette du gâteau au yaourt. Dans le livre gâteau fastoche, elle est servie avec le grand classique, et comme c'est le cas pour chaque recette présentée, un encadré propose quelques astuces, notamment de remplacer l'un des pots de farine par un pot de noisettes en poudre. Ma petite touche ? La remplacer par de la poudre d'amande. J'ajoute un peu de vanille, j'utilise du sucre roux et surtout surtout, je remplace le bidon d'huile par son équivalent en beurre fondu. Pas mal, non ? 
En tous cas, c'est à peu près ce que nous avons fait pour offrir le choix à nos hôtes de 4 ans. 
Vraiment fastoche de chez fastoche... Fastoche encore pour le goûter d'anniversaire, on a opté pour tes petits moules et des petites parts.
Et quelques dizaines de minutes plus tard, un résultat plutôt appétissant, jugez plutôt l'apparence de ces gâteaux non démoulés. 
On les a montés, décorés avec des paillettes de sucre, des smarties et des milliards de bougies (à deux ou trois près).
Il n 'y a pas eu beaucoup de reste. Même pas de quoi en donner à Papy et Mamie. Chut, il ne faut pas leur dire... C'était une grande réussite. Je l'évoquais lundi

Gâteaux fastoches et Espèces de tartes !
De Seymourina Cruse et Carole Chaix

Deux très jolis cahiers de recettes au format presque poche avec une belle qualité d'édition. Des couvertures Kraft et des dizaines de recettes expliquées sur une double page. Simplissimes à réaliser, elles s'adaptent très bien à la formule "à faire en famille". D'un côté la liste des courses et le déroulement de la préparation. De l'autre des illustrations au crayon. Avec les tartes, vous retrouverez du salé (quiche, tarte au fromage, au thon, au chamignons...) et du sucré ( tatin, citron, fruits divers, alsacienne au fromage blanc, galettes des rois... Avec la recette des fonds, forcément. Dans Gâteaux Fastoches, du baba orange au Brownie noix de pécan, des financiers aux charlottes, en passant par le Normand aux pommes ou l'opéra... Vous y trouverez de tout et pour tous les goûts. Il y a même une recette de gâteau au noix, celui-là même pour lequel je craque de temps en temps je l'avoue. Des ingrédients basiques, des recettes simples, tout y est pour cuisiner bien, bon et pas trop cher. Le livret se termine avec un lexique illustré et une table de conversion des poids et des mesures. De quoi donner à cette belle collection un clin d’œil gourmandise et un beau *** coup de coeur *** ils entrent dans la liste des petits livres plaisants à offrir et à se faire offrir. 

Editions Thierry Magnier, collection Carnets de recettes bonnes à croquer
9,90 € - mai 2013

Aucun commentaire:

Publier un commentaire