dimanche 13 mai 2012

Les raccommodeuses des coeurs déchirés

Il m'a fallu un petit temps, je dois bien admettre pour lire ce livre. Il m'a fallu un temps encore plus grand pour décider de le sortir de la pile pour vous le présenter. Je m'étais dit, vue la pile justement, mi-mai. Et voici, nous y sommes. En ouvrant les pages de Maman Baobab aux événements douloureux de la vie, en construisant les pages de ce blog sur la vie justement, avec ce qu'elle a de triste et de joyeux, de beau et de moins bon, en gardant le cap de la famille, naturellement, on tombe forcément sur des sujets compliqués et douloureux. Justement.

Dans ces sujets compliqués, il y a la perte d'un enfant. Sur ce thème, transposée au regard de ses frères et soeurs ou de ses petits compagnons de classe, de crèche ou d'école, et racontée à leur attention, il y a l'histoire de Catibou et Géraldine Harry :
"Les Raccommodeuses  des coeurs déchirés" .
"Une larme perl[e] au coin de l'oeil de Poupée", le signe pour elle qu'une nouvelle mission commence, celle de raccommoder le coeur submergé de tristesse d'une maman, d'un papa, de frères, de soeurs, d'une famille... Un long travail qui demandera du temps, des larmes, et des bobines de fil... Un long travail, qui demandera des coutures, des surcoutures, des points tout petits, nombreux, serrés, qui lâcheront parfois, qu'il faudra reprendre aussi... pour avancer tout doucement. Ce long travail est celui du deuil délicatement imagé par Géraldine Harry qui adoucit un conte qui permettra d'aborder un sujet compliqué avec douceur et poésie pour les jeunes lecteurs, à partir de 4 ans.


"Les raccommodeuses des coeurs déchirés" de Catibou et de Géraldine Harry, Edition Les Petits Pas de Joanni, 2010 - 12 ,90 euros.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire